Pages

mouvement des femmes Iraniennes

mouvement des femmes Iraniennes

Wednesday, February 03, 2010

Communiqué de presse

Réseau Féministe « Ruptures »
38 Rue Polonceau
75018 PARIS
Téléphone : 01 42 23 78 15


Communiqué de presse


Le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) a décidé de présenter en Provence Alpes Côte d’Azur une candidate voilée aux élections régionales en mars 2010.

Au nom de la « diversité », jusqu’où ira-t-on dans la négation de l’égalité entre les femmes et les hommes et dans l’antiféminisme ?

Nous rappelons avec force que la plateforme d’action de la 4ème Conférence mondiale sur les Femmes de Pékin (1995) et la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (dite Convention CEDAW) signée par la France en 1984 précisent que les coutumes ou les pratiques religieuses ne sauraient en aucun cas servir de prétexte aux violations des droits des femmes.

Ainsi, présenter une candidate voilée aux élections, c’est bafouer toutes les luttes passées et présentes des femmes, des féministes qui ont été pourchassées, frappées, assassinées pour avoir refusé de porter le voile islamique dans leur pays. Il faut lire et relire Taslima Nasreen, Wassyla Tamzani, Djamila Benhabib et bien d’autres encore et écouter leur déception, leur colère, à l’égard d’une certaine gauche occidentale prête à tous les compromis susceptibles d’apporter des voix et ceci aux dépens des droits des femmes.

On pourrait croire que le choix d’une candidate voilée ne mérite pas une telle indignation. En réalité, un signe est donné à travers ce choix, c’est d’accepter d’introduire dans les institutions des forces contraires aux lois démocratiques dont les élu-es doivent être les garants.

Il s’agit là d’une dénaturation de la représentation démocratique qui provient des rangs mêmes d’un parti politique qui prétend exercer le pouvoir. C’est la preuve d’une dérive inquiétante de l’utilisation du jeu démocratique qui, à terme, aboutirait à sa négation. C’est aussi bafouer la laïcité, l’égalité, principes constitutionnels, et les valeurs qui sont au fondement de la représentation populaire. De telles pratiques doivent nous alerter. Il est urgent de réagir.

Paris, le 3 février 2010.



Monique Dental - Marie-Josée Salomon
Réseau Féministe « Ruptures »


Contacts courriel : monique.dental@orange.fr
Post a Comment