Pages

mouvement des femmes Iraniennes

mouvement des femmes Iraniennes

Thursday, March 14, 2013

Nous voulons l’Abolition du système prostitutionnel Pourquoi ?




Nous sommes aujourd’hui dans une situation où l’économie est réduite aux jeux de la Bourse , où le développement industriel s’éteint, où l’emploi est détruit méthodiquement laissant à la rue des milliers de gens. Partout en Europe le désespoir grandit.
Pour l’argent, pas de frontières, des lieux paradisiaques lui sont réservés.
Pour les peuples, la récession, l’instabilité, l’accroissement de la misère, avec son cortège d’injustices, une situation de survie et de non-vie.
Pour les femmes la destruction de ce qu’elles ont acquis de dure lutte, le retour à la place domestique qui leur fut assignée, aux rôles ancestraux de « mère ou de putain ».
Les guerres, l’exil, l’immigration forcée sont aussi des circonstances qui augmentent les situations de prostitution.

Zone de Texte: Nous
                    sommes aujourd’hui dans une situation où l’économie
                    est réduite aux jeux de la Bourse, où le
                    développement industriel s’éteint, où l’emploi est
                    détruit méthodiquement laissant à la rue des
                    milliers de gens. Partout en Europe le désespoir
                    grandit. Pour l’argent, pas de frontières, des lieux
                    paradisiaques lui sont réservés. Pour les peuples,
                    la récession, l’instabilité, l’accroissement de la
                    misère, avec son cortège d’injustices, une situation
                    de survie et de non-vie. Pour les femmes la
                    destruction de ce qu’elles ont acquis de dure lutte,
                    le retour à la place domestique qui leur fut
                    assignée, aux rôles ancestraux de « mère ou de
                    putain ».
                    Les guerres, l’exil, l’immigration forcée sont aussi
                    des circonstances qui augmentent les situations de
                    prostitution.
                    Aggravation des conditions de vie avec une crise financière mondialisée.

Face à cette crise, les situations et les formes de prostitution se sont multipliées, la mondialisation et la traite se sont amplifiées.


La pauvreté, la banalisation du sexe tarifé, le virilisme institué comme valeur chez les sportifs et leurs supporters, l’argent comme seul critère, amènent des femmes vers la prostitution.
L’influence des lobbies, l’avancée de la pornographie dans les mentalités, sous couvert d’esthétisme, promeuvent, valorisent et banalisent des images de femmes, objets de consommation masculine.
L’industrie du sexe trouve des candidates pour alimenter les films pornographiques, les sites internet ou autres lieux de commercialisation du corps des femmes au service des phantasmes masculins.

Zone de Texte: La
                    pauvreté, la banalisation du sexe tarifé, le
                    virilisme institué comme valeur chez les sportifs et
                    leurs supporters, l’argent comme seul critère,
                    amènent des femmes vers la prostitution. L’influence
                    des lobbies, l’avancée de la pornographie dans les
                    mentalités, sous couvert d’esthétisme, promeuvent,
                    valorisent et banalisent des images de femmes,
                    objets de consommation masculine. L’industrie du
                    sexe trouve des candidates pour alimenter les films
                    pornographiques, les sites internet ou autres lieux
                    de commercialisation du corps des femmes au service
                    des phantasmes masculins.
                     
En payant, le client ne s’embarrasse pas d’une relation humaine, il fuit toute responsabilité.

Le système prostitutionnel est au service du plaisir d’hommes déshumanisés ;  la personne prostituée est chosifiée, c’est ainsi que sont mises en place la servitude des femmes et la domination des hommes.
Penser résoudre les désirs sexuels des personnes handicapées par la mise en place d’aidants sexuels participe à l’injonction à une sexualité obligatoire et normée. C’est considérer que ces personnes ne sont pas dignes d’amour, ni capables de relations réciproques, hors circuit marchand ou médical.
C’est perpétuer un regard infériorisant sur elles. C’est ignorer et renoncer. Pour tout individu-e, une sexualité autre, hors du système marchand ou médical, une sexualité faite de corps, de désirs et d’amour est possible que l’on soit handicapé-e-s ou pas.
 Zone de Texte: En
                    payant, le client ne s’embarrasse pas d’une relation
                    humaine, il fuit toute responsabilité.
                    Le système prostitutionnel est au service du plaisir
                    d’hommes déshumanisés ; la personne prostituée est
                    chosifiée, c’est ainsi que sont mises en place la
                    servitude des femmes et la domination des hommes.
                    Penser résoudre les désirs sexuels des personnes
                    handicapées par la mise en place d’aidants sexuels
                    participe à l’injonction à une sexualité obligatoire
                    et normée. C’est considérer que ces personnes ne
                    sont pas dignes d’amour, ni capables de relations
                    réciproques, hors circuit marchand ou médical. C’est
                    perpétuer un regard infériorisant sur elles. C’est
                    ignorer et renoncer. Pour tout individu-e, une
                    sexualité autre, hors du système marchand ou
                    médical, une sexualité faite de corps, de désirs et
                    d’amour est possible que l’on soit handicapé-e-s ou
                    pas.
                    La prostitution institue l’oppression des femmes.


Le plus souvent, les femmes sont encore mineures lorsqu’elles sont prostituées et leur espérance de vie en est nettement diminuée.

Cette violence doit être dénoncée et traitée comme les autres violences.
Le désir des femmes est évacué, nié, piétiné, réduit à l’inexistence. Tout cela pour que dominent les pratiques patriarcales de la sexualité masculine. Là s’enracine le mépris des femmes, là on prend une part active à la dépersonnalisation des individu-e-s, oubliant qu’acheter du sexe est la forme la plus archaïque et occultée des violences : un crime.

Zone de Texte: Le plus
                    souvent, les femmes sont encore mineures
                    lorsqu’elles sont prostituées et leur espérance de
                    vie en est nettement diminuée.
                    Cette violence doit être dénoncée et traitée comme
                    les autres violences.
                    Le désir des femmes est évacué, nié, piétiné, réduit
                    à l’inexistence. Tout cela pour que dominent les
                    pratiques patriarcales de la sexualité masculine. Là
                    s’enracine le mépris des femmes, là on prend une
                    part active à la dépersonnalisation des
                    individu-e-s, oubliant qu’acheter du sexe est la
                    forme la plus archaïque et occultée des violences :
                    un crime.
                    Légiférer est nécessaire

Réduire la prostitution à un travail choisi rationnellement et librement dont les seules conséquences négatives seraient les infections sexuellement transmissibles, c’est occulter les énormes bénéfices mondialisés, le rôle des maffias et leur lobby.

L’argument de l’argent gagné est un leurre car cet argent là n’est pas libérateur. Il est plus facilement et vite dépensé qu’il n’a été gagné. Dans la majorité des cas, il donne l’illusion d’occulter les souffrances physiques et morales en orientant vers des pratiques et des dépendances aux drogues et à la surconsommation de marchandises.
Nous rejetons le système prostitutionnel mais nous respectons les personnes en situation de prostitution.
Rien ne changera sans l’interdiction d’acheter un acte sexuel.
Des efforts de sensibilisation envers tout acheteur potentiel de services sexuels et envers toute demande doivent être entrepris pour aboutir à une prise de conscience.
Seule une loi permettra, comme d’autres pays l’ont déjà fait, d’accélérer les changements de mentalité.
 Zone de Texte: Réduire
                    la prostitution à un travail choisi rationnellement
                    et librement dont les seules conséquences négatives
                    seraient les infections sexuellement transmissibles,
                    c’est occulter les énormes bénéfices mondialisés, le
                    rôle des maffias et leur lobby.
                    L’argument de l’argent gagné est un leurre car cet
                    argent là n’est pas libérateur. Il est plus
                    facilement et vite dépensé qu’il n’a été gagné. Dans
                    la majorité des cas, il donne l’illusion d’occulter
                    les souffrances physiques et morales en orientant
                    vers des pratiques et des dépendances aux drogues et
                    à la surconsommation de marchandises.
                    Nous rejetons le système prostitutionnel mais nous
                    respectons les personnes en situation de
                    prostitution.
                    Rien ne changera sans l’interdiction d’acheter un
                    acte sexuel.
                    Des efforts de sensibilisation envers tout acheteur
                    potentiel de services sexuels et envers toute
                    demande doivent être entrepris pour aboutir à une
                    prise de conscience.
                    Seule une loi permettra, comme d’autres pays l’ont
                    déjà fait, d’accélérer les changements de mentalité.


Un autre rapport àla sexualité est possible

Post a Comment