Pages

mouvement des femmes Iraniennes

mouvement des femmes Iraniennes

Monday, July 15, 2013

Féministes en Mouvement

LE TEXTE DE SORTIE

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, LAÏCITÉ : LES FÉMINISTES MOBILISÉES EXIGENT LE CHANGEMENT, MAINTENANT !
A l’occasion des troisièmes rencontres féministes nous étions 700  ! 700 féministes rassemblées les 6 et 7 juillet pour affirmer que le féminisme est politique, pour rappeler que le féminisme n’a pas de frontières !
Nous avons travaillé, débattu, réfléchi, proposé. Nous avons réaffirmé que le féminisme est une façon de penser le monde pour pouvoir le changer : par l’égalité entre les femmes et les hommes, par la liberté de disposer de son propre corps, par l’éradication des violences envers les femmes, par les solidarités internationales, par un autre modèle économique et de développement qui ne soit pas fondé sur la concurrence et l’exploitation.
Le mouvement féministe ne s’est jamais écrit au singulier : il est pluriel et c’est sa force. Nous sommes pour aller plus vite, plus loin, plus fort. Ce rassemblement est d’autant plus urgent que les mouvements réactionnaires s’affirment partout dans le monde. L’égalité, la liberté sont des droits universels, l’émancipation vaut pour toutes, ici et là-bas. Ici en France, mais aussi en Europe et dans le monde. Dans tous les pays, les femmes luttent pour leurs droits.
Depuis un an, une volonté politique de prendre en compte l’égalité entre les femmes et les hommes est affirmée. Affirmer des principes ne suffit pas, il faut qu’ils se traduisent en actes, en lois et en moyens pour les appliquer. En la matière le compte n’y est pas. Les politiques d’austérité mises en œuvre en Europe en France, aggravent la situation des femmes et creusent les inégalités. Nous le constatons chaque jour.
Les Féministes en mouvements rassemblent des associations féministes de plusieurs générations aux expertises multiples présentes sur le terrain partout en France. Dans l’année qui vient, les échéances seront nombreuses dans lesquelles nous  porterons la voix des féministes et imposerons des changements réels notamment dans le cadre des débats législatifs.
Au-delà du calendrier législatif, nous ferons de l’égalité femmes-hommes un réflexe de toutes les politiques publiques mises en œuvre par l’ensemble du gouvernement. Nous porterons l’exigence des droits des femmes et de l’égalité lors des échéances électorales municipales et européennes. Dans l’agenda politique et diplomatique international, nous imposerons les droits des femmes.
Liberté, égalité et laïcité, les féministes mobilisées exigent le changement maintenant. Nous non plus nous ne lâcherons rien. 
A Nanterre, le 7 juillet 2013
Post a Comment