Pages

mouvement des femmes Iraniennes

mouvement des femmes Iraniennes

Wednesday, March 26, 2014

Françoise Colin

Jamileh Nedai
فرانسواز كولن. فيلسوف ماترياليست. فمينيست. محمد جعفر پوينده. يكى از متن هاى او درباره آزادى و برابرى ترجمه كرد كه در سالهاى سياه در آدينه چاپ شد و قيمت سنگين انديشيدن ونوشتن ترور او بود حتمن گوش كنيد. بسيار جالب است. و شايد امروز بعد از مرگ باهم در حال بحث و جدل هستند.


5 et 6 mai 2014

Penser avec Françoise Collin, philosophe et féministe


Université Paris Diderot, amphi Buffon, 9h30-18h, entrée libre dans la limite des places disponibles


Télécharger le programme PDF


Colloque international co-organisé par l'IEC et le RING

Françoise Collin nous a quitté-e-s le premier septembre 2012. Elle était écrivaine, féministe, philosophe. Née à l’écriture par la poésie, ses premiers poèmes ont été publiés dans la revue Écrire et ses premiers romans, au Seuil, à la fin des années 1950. Sans abandonner la littérature, elle s'est consacrée ensuite à la philosophie et a fait paraître chez Gallimard un important essai philosophique, Maurice Blanchot et la question de l’écriture(1971), alors que Blanchot n’était connu que d'un cercle restreint. 
En 1973, de retour d’un voyage à New York, elle crée et anime à Bruxelles la première revue féministe en langue française, Les Cahiers du Grif (Groupe de recherche et d’information féministe). Nomade et indépendante, elle s’installe à Paris en 1981 et relance une nouvelle version plus intellectuelle des Cahiers du Grif. Elle introduit alors sur la scène philosophique une lecture novatrice de Hannah Arendt ,qu’elle développera en 1999 dans L’homme est-il devenu superflu ? Hannah Arendt (Odile Jacob). 

Françoise Collin voulait se situer à «l’articulation complexe entre poétique et politique», entre «politique et symbolique» pour penser le devenir du féminisme. Le féminisme en tant que sujet politique «imprévu» de l’histoire: tel est le défi de la «révolution permanente» de la pensée de Françoise Collin. 

Par son refus de toute position dogmatique, sa pensée est aussi à même de rassembler les diverses réflexions sur le féminisme et sur le genre. Un colloque international sera donc l’occasion à la fois de faire connaître les multiples facettes de son parcours foisonnant, son envergure d’intellectuelle féministe et les aspects poétiques et politiques de son œuvre afin de poursuivre le dialogue auquel elle nous invite. 

Le colloque s’organisera autour de trois thématiques: 
- Philosophie et féminisme: la pensée et l’agir 
- Créativité et symbolique 
- Réceptions et enjeux 

Comité d’organisation: 
Dominique Fougeyrollas (IRISSO, CNRS-Univ. Paris Dauphine) 
Diane Lamoureux (Université Laval à Québec) 
Pascale Molinier (Univ. Paris Nord 13) 
Mara Montanaro (CERSES, Univ. Paris Descartes) 
Florence Rochefort (GSRL, CNRS/EPHE) 
Nadia Setti (Univ. Paris 8, CRESPPA-GTM) 
Eleni Varikas (CNRS, CRESPPA-GTM) 

Le 19 mars 2011, Françoise Collin avait donné une conférence à l'Institut Emilie du Châtelet. VOIR LA VIDÉO 
Post a Comment