Pages

mouvement des femmes Iraniennes

mouvement des femmes Iraniennes

Sunday, November 23, 2014

Le Collectif "Femmes sans voile d’Aubervilliers"

25 novembre 2014
Journée internationale contre les violences faites aux femmes
Des femmes sans voile répondent au Conseil Français du
Culte Musulman
Femmesansvoile@gmail.com
25 novembre 2014
Journée internationale contre les violences faites aux femmes
Des femmes sans voile répondent au Conseil Français du
Culte Musulman
Lettre ouverte aux rédacteurs de la "Convention citoyenne des musulmans de France pour le
vivre-ensemble" de juin 2014.
Au nom de l'égalité, de la liberté, de la citoyenneté et de l'ordre public,
Messieurs,
Nous vous écrivons en qualité de femmes sans voile, françaises et fières de leur origine maghrébine,
attentives aux prises de positions d'un organisme comme le vôtre dans notre République. C'est avec une grande
déception que nous avons pris connaissance de ce que réserve aux femmes la "Convention citoyenne des
musulmans de France pour le vivre-ensemble".
Dans votre Convention de juin 2014 vous faites savoir aux musulmans de France : "le Coran confère une
égalité totale aux femmes et aux hommes" (art.3 La femme musulmane) et aussi que "le voile est une
prescription qui recommande au Prophète "de dire à ses femmes, ses filles et aux femmes des croyants…"
(Coran 33-59), de l'arborer pour la réserve qu'il leur impose" (art.5 Les tenues vestimentaires).
La lecture dite littéraliste de cette prescription coranique est en contradiction avec le fait que le Coran
confère une égalité totale aux femmes et aux hommes. Nombre d'érudits en islamologie ont une lecture
différente de cette "prescription" qui ne mentionne nullement la nécessité pour les femmes de se couvrir les
cheveux. Cette lecture est en réalité une interprétation patriarcale du Coran.
Le fait que le port du voile ne soit exigé que pour les femmes est une discrimination en soi et met la femme
dans un rapport inégal avec l'homme dans la société. Le port du voile réduit la personne des femmes à leur
sexualité. Il affirme la domination et le contrôle de la femme par l'homme, ce qui revient à restreindre ses
libertés dans l'espace public comme ses libertés de choix liées à son corps. Le voile n'est ni un simple tissu, ni
une relation à Dieu, il est l'instrument privilégié de la remise en cause de ces droits fondamentaux que
sont l'égalité et la liberté pour les femmes.
Le voile n'est actuellement exigé que dans les pays les plus conservateurs (Arabie Saoudite, Iran, Pakistan,
Afghanistan...). Il est le premier acte d'autorité des djihadistes dans les villages conquis (Irak, Syrie, Mali,
Nigéria...), que les femmes soient musulmanes ou non. Il est devenu leur étendard de par le monde. Il
s'accompagne de la suppression de toute liberté pour les femmes.
Dans votre Convention vous proclamez que l'on est d'abord citoyen et ensuite croyant. Les femmes voilées,
elles, s'affichent d'abord en tant que croyantes, remettant en cause une valeur fondamentale de la citoyenneté,
l'égalité entre les femmes et les hommes. Il s'agit d'une atteinte à l'ordre public. On ne peut accepter, sous
couvert de liberté religieuse, la remise en cause des valeurs fondamentales de la République qui nous ont
protégées en interdisant la polygamie et la répudiation, en assurant le droit au divorce pour les femmes et
l'égalité dans l'héritage. Ces droits sont absents dans la majorité des pays où le patriarcat opprime les femmes au
nom de la religion.
En France, la liberté de conscience comme l'égalité des sexes sont des droits fondamentaux protégés par la
loi. Il ne saurait exister de recommandations religieuses qui seraient en contradiction avec ces principes
fondamentaux.
Votre prise de position représente une régression qui banalise les pressions que subissent les femmes non
voilées (exclusion, insultes, menaces permanentes, agressions), comme les affrontements de plus en plus
nombreux dans les universités entre les professeurs et les étudiantes voilées, ou les conflits dans les lieux de
travail et dans la rue...
Nous nous inquiétons de votre affirmation qui sacralise le port du voile et par là même cautionne l'action
des fondamentalistes, source, dans notre pays, de troubles à l'ordre public.
Votre crispation concernant le voile est un anachronisme dangereux pour nous tous.

Thursday, November 13, 2014

Mediapart. Martine Storti



Eric Zemmour, le « suicide français » et la haine des femmes

Ce sont les pages sur le régime de Vichy qui ont suscité la majeure partie des critiques faites au dernier livre d’Eric Zemmour, Le suicide français. Et à juste titre beaucoup ont pris la parole et la plume pour rappeler ce qu’il convenait, à savoir que, contrairement à ce qu’affirme Zemmour, c’est bien le régime pétainiste qui a envoyé des Juifs de France et des Juifs français dans les camps de la mort.Cette réhabilitation de Vichy n’est pas un accident ou bien une provocation collatérale, elle est en cohérence avec le reste du livre. En effet rendre Vichy responsable, c’est rendre la France responsable, donc la salir, donc contribuer à la détruire. Et tel est bien l’enjeu de ce gros livre : dresser la liste de tous les responsables de « la mort de la France ».Certes, pour Eric Zemmour le déclin de la France remonte à bien des décennies, quasiment deux siècles puisqu’il a commencé avec la défaite de Waterloo et la fin du Premier empire. Déclin car la France n’est vraiment elle-même que si elle est impériale, non pas à travers un empire colonial ou une domination par la culture et par la langue, mais seulement comme une puissance dominante en Europe, et même de préférence dominante de l’Europe, la « grandeur de la France se confondant avec la gloire de ses armées ».
 Si le déclin de la France a commencé avec Waterloo, il s’accélère, selon Eric Zemmour, avec mai 68 et les décennies qui suivent cet épouvantable évènement, réduit, soit dit en passant, à quelques slogans et aux « enragés » alors qu’il s’est agi d’une très grande et très longue grève ouvrière, une grève faite par ce « peuple » que Zemmour prétend tellement aimer et tellement défendre. Il est vrai que pour lui, le « peuple » - on a la précision à la page 525 du livre – se compose aujourd’hui plutôt des « bonnets rouges bretons » et des « manifestants contre le mariage pour tous ».
Le puzzle zemmourien du « suicide français » comprend de nombreuses pièces : la mondialisation libérale, le capitalisme financiarisé, l’Europe bruxelloise, l’euro, l’Angleterre, l’Allemagne forcément « hégémonique », les USA, les anglo-saxons, les protestants, mais aussi mai 68, les gauchistes, la gauche (mais pas les communistes qui ont eu le courage de défendre le « produire français » et la nation française), la droite (de l’extrême droite rien n’est dit), le centre, les antiracistes, les différents communautarismes, surtout juif et musulman, les écologistes, les homosexuels, les technocrates, les bobos, les immigrés, les féministes, j’en oublie sûrement, forcément le livre fait plus de 500 pages !
Comme Zemmour fait feu de tout bois, pioche chez les uns et les autres, s’en prend à beaucoup et aborde de nombreux sujets, il est possible de trouver telle ou telle partie de l’exercice pertinente et juste. Mais c’est l’ensemble, le systématisme du réquisitoire qui fait problème, tout se passant en effet comme si les nombreux responsables énoncés ci-dessus étaient les multiples composantes d’un vaste complot visant à détruire la France, multiples composantes alliées les unes aux autres, complémentaires les unes des autres. J’ajoute que dans le logiciel de Zemmour, pas de place pour la nuance, la complexité, la reconnaissance qu’il peut y avoir, au sein de tel ou tel courant de pensée, de tel ou tel mouvement des différences, des divergences, des désaccords. Non, il faut s’en tenir au global, et même globaliser à outrance, les partisans de l’Europe par exemple étant forcément tous complices de la dérive libérale, les soixanthuitards pensant forcément tous la même chose, les antiracistes aussi, les bobos aussi, eux qui d’ailleurs habitent, n’est-ce pas, les mêmes quartiers (c’est-à-dire sous la plume de Zemmour aussi bien, pour les parisiens, le Marais que Belleville, comme si le prix de l’immobilier y était le même !).
 Il serait trop long de passer en revue dans cet article toutes les pièces du puzzle, je m’en tiens à l’une d’entre elles, parce qu’elle me concerne de près mais aussi parce que Eric Zemmour fait du féminisme et même des femmes en général l’une des causes principales de cette « mort » de la France qui le chagrine tant.
Résumons : dans l’alliance mortifère « du libéralisme économique et du libéralisme sociétal », le féminisme tient une place centrale puisqu’il est responsable de la fin du patriarcat, de la mort du père, (c’est un leitmotiv), de la fin du mariage, de la fin de la famille, de la fin de la virilité, de la féminisation de la France et donc de son avachissement (les deux sont synonymes), et même du développement de la société de consommation et de la financiarisation de l’économie. Les pères d’avant « contenaient les pulsions consommatrices » tandis que les femmes, elles, sont des agents du consumérisme et donc du grand marché libéral ! Ainsi les femmes qui font souvent et depuis très longtemps le marché et les courses font aussi, qui l’eut cru, le grand marché !
Bref le féminisme, les femmes, les mères, confondues les unes aux autres sont des contributrices principales de la destruction de la société et de la France.
 Mort du patriarcat, avec un mariage contractuel entre égaux, mais « la contractualisation du mariage de deux êtres égaux méconnait la subtilité des rapports entre les hommes et les femmes. Le besoin des hommes de dominer – au moins formellement- pour se rassurer sexuellement. Le besoin des femmes d’admirer pour se donner sans honte ».On appréciera le « au moins formellement ». Quant à la « subtilité », sans doute existe-t-elle dans le si « subtil » « manifeste des 343 salauds : touche pas à ma pute ! » dont Zemmour a été, en 2013, l’un des premiers signataires.Mais le patriarcat n’a pas disparu pour laisser place à l’égalité, non, à lui s’est substitué le matriarcat qui fait disparaître les pères, sommés de devenir « des mères comme les autres », tandis que l’Etat fort, garant de la force de la France, est remplacé par un « Etat maternel » donc « infantilisant » et « culpabilisant ». Le féminisme a aussi détruit « la famille occidentale », nous faisant ainsi revenir à « une humanité d’avant la loi qu’elle s’était donnée en interdisant l’inceste : une humanité barbare, sauvage, inhumaine ». Rien que ça !Pour Eric Zemmour, la famille est patriarcale ou elle n’est pas. Cependant il y a encore des familles patriarcales où les enfants reçoivent « une éducation patriarcale », ce sont par exemple les « familles maghrébines ». Mais alors, pas de chance, ce maintien « détériore les relations avec les indigènes – les ouvriers et leurs familles, issus de l’exode rural ou de l’immigration européenne » qui sont en train de rejeter la dite éducation patriarcale. Pas de chance non plus, malgré cette éducation patriarcale, les garçons « volent et violent », sans doute parce qu’ils ne sont pas de vrais Français.
 Vous ne trouverez pas une ligne, pas un mot sur ce qu’était, en France, la situation des femmes dans ces années tant regrettées par Zemmour, avant les mouvements féministes, avant la libéralisation de l’avortement, avant les luttes pour l’émancipation, pour l’égalité, ou contre les violences, luttes qui sont d’ailleurs sans cesse à reprendre. Pas un mot, ah non j’exagère ; de ce passé idyllique, il  parle, quand il évoque par exemple, « le jeune chauffeur de bus qui glisse une main concupiscente sur un charmant fessier féminin » sans que « la jeune femme ne porte plainte pour harcèlement sexuel » !
 Réquisitoire contre le féminisme et obsession des femmes sur lesquelles Zemmour  ne peut s’empêcher de glisser une allusion, et parfois avec une grande élégance, n’est-ce pas, ainsi : «  les débats sont comme les femmes, les meilleurs sont ceux qu’on n’a pas eus », ou encore les hommes virils « préfèrent prendre les femmes sans les comprendre plutôt que de les comprendre sans les prendre », ou encore « la jeunesse diplômée qui tient « le rôle du gibier féminin face au chasseur viril ». Obsession de la virilité, par exemple celle des« soldats allemands qui sont impressionnants de virilité conquérante » et au charme desquels « beaucoup de femmes succombent ». Ne pas oublier aussi que « la domination sociale à chez elles (les femmes) un fort pouvoir érotique ».
 Il serait trop long de tout citer ici. Je ne sais pas quand on touche le fond. Est-ce quand, à la revendication avancée par les féministes dans la lutte pour la liberté de l’avortement, « le droit de disposer de son corps », Zemmour ajoute « même avec un soldat ennemi » ? Est-ce quand il souligne l’évidence, après un « homosexuel assumé » maire de Paris, de la candidature en 2014 de deux femmes à sa succession, soit un pas de plus dans la dégradation de la capitale ? Pire qu’un gay, une femme !
 Cependant, en parlant des femmes, il ne faut pas oublier les différences de classe, puisque l’un des objectifs de l’ouvrage est de séduire ceux que Zemmour appelle tantôt « les classes populaires », tantôt les « petits blancs ». J’ignorais quant à moi que le divorce entre adultes consentants avait été imposé par « la petite bourgeoisie montante » aux « classes populaires qui n’en pouvaient mais », comme si les dites classes populaires n’avaient droit qu’au divorce conflictuel ! Ou encore que la lutte pour la liberté de l’avortement et plus largement les luttes d’émancipation des femmes n’étaient qu’une lutte de « bourgeoises volant indûment aux prolétaires mâles le rôle envieux de victimes et d’exploitées », comme si aucune prolétaire n’était jamais morte d’un avortement clandestin, (d’ailleurs plus souvent justement que les dites « bourgeoises » qui avaient les moyens d’aller en Suisse ou en Angleterre pour avorter dans de bonnes conditions), comme si aucune ouvrière n’avait jamais été victime d’un viol…Il faut flatter aussi les jeunes prolétaires, et là encore ce sont les filles qui tiennent le mauvais rôle puisqu’aux « petits blancs » elles « préfèrent le bagout de la jeunesse des écoles ou même la virilité ostentatoire des racailles de banlieue ».
 Il y a dans les pages du « suicide français », une misogynie affichée, une haine des féministes mais plus largement des femmes que je ne soupçonnais pas pouvoir encore exister ainsi.J’ajoute que dans les quarante dernières années telles que les raconte Eric Zemmour, dansla France telle qu’il la voit, pas un tout petit coin de ciel bleu, pas un pâle rayon de soleil, pas même une lueur. Non, tout est négatif, sombre, noir, moche. Pas non plus l’ombre d’une proposition pour sortir la France de l’épouvantable situation dans laquelle, selon lui, elle se trouve. A quoi bon d’ailleurs puisque « la France se meurt, la France est morte » ?  A la fin de son livre, Zemmour, devenu prophète, annonce « la guerre civile » à venir. A se demander s’il ne la souhaite pas. S’il ne la veut pas.
 PS : Comme Zemmour emprunte à beaucoup et que nombreuses sont les citations non référencées, tout vérifier demande un long travail. Mais il y en a au moins une immédiatement corrigible, ce n’est pas « Bien creusé, la taupe », c’est « Bien creusé, vieille taupe »
!

TOUS LES COMMENTAIRES

24/10/2014, 13:34 | PAR MORVANDIAUX EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YVES POEY LE 24/10/2014 À 12:44
je n'ai pas lu, ne pas parler du Tartuffe des médias ! quand j'en vois une sur le trottoir : je marche à côté
25/10/2014, 15:08 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MORVANDIAUX LE 24/10/2014 À 13:34
Je me demande bien, combien parmi les commentateurs de ce billet ont lu le bouquin de Zemmour. Vraiment, ce serait intéressant de le savoir ! 
25/10/2014, 17:10 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 25/10/2014 À 15:08
Je ne l'ai pas lu et ne le lirai pas: hors de question que je donne le moindre centime à ce ... type.
31/10/2014, 17:11 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE NOTULE LE 25/10/2014 À 17:10
Volez le bouquin ! En fait, je n'incite à rien du tout qu'à critiquer éventuellement mais seulement après avoir lu, ce que ne font pas la plupart, dont certains versent d'ailleurs dans un antisémitisme qui aurait été de bon ton sous le régime de Vichy, que cependant ils conchient à la moindre occasion : comme quoi l'homme est pétri de contradictions.
Sans avoir nullement lu le bouquin, je suis tout de même un tantinet étonné que l'on transforme Zemmour en admirateur de Pétain, alors que je l'ai entendu observer moult fois qu'il y avait de nombreux hommes issus de la gauche dans l'entourage de Pétain, ce qui est d'ailleurs tout à fait exact.
Pour ma part, je suis tenté d'observer que l'essence du pétainisme est la repentance: on paye d'avoir trop joui. Et où trouve-t-on ce besoin inextinguible de repentance, de battage de coulpe obligé sinon à gauche aujourd'hui ?  
Voici un extrait d'un billet que j'ai écrit sur les ambiguités de Mitterrand, et qui développe mon observation :
"Je suis né en 1947, et je puis dire avec assurance qu'en 60-62, le discours pétainiste anti-De Gaulle était encore bien présent dans des familles où plus tard, à partir de 68, par un étonnant miracle,  aussi merveilleux que la métamorphose des chenilles en beaux papillons, on découvrit des gauchistes de la plus belle eau !  A ceux-là,  le virage radical à gauche permettait justement de continuer de tenir un discours anti-gaulliste, mais furieusement new-look. Mitterrand sut très opportunément surfer sur tout cet empilement  d'ambiguités.  Finalement, s'il sut s'imposer,  c'est qu'il était bien plus représentatif avec toute cette pyramide d' ambiguités justement, que l'on trouvait dans la société française. Cette  société française qui savait, mais qui voulait oublier. Et  lorsque finalement remontèrent à la surface les réalités souvent peu glorieuses de la période de l'occupation,  cette société française aborda ces réalité de manière très singulière. Au lieu que la vérité peu ragoutante fasse ressortir  plus vivement l'héroïsme et la lucidité des vrais résistants, trés minoritaires, même dans l'aéropage gaulliste ultérieur,  et au tout premier chef, de De Gaulle qui sut finalement les rassembler, pour peser face aux alliés à la victoire, il fut de bon ton de  se moquer du "mythe résistancialiste gaullo-communiste" pour se complaire dans une repentance qui, par bien des aspects, rappelle le discours pétainiste, et dont, jusqu'à aujourd'hui, on n'est pas sorti, comme si la France était tombée dans une faille temporelle depuis les années 70. "
24/10/2014, 14:46 | PAR ROBERTO MA NON TROPPO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YVES POEY LE 24/10/2014 À 12:44
Le phantasme de la domination par l'homme, y compris par le chef, qui est à la base du fascisme est bien un phatasme homosexuel.
Les fascistes sont des homosexuels refoulés, qui ne veulent pas accepter leur homosexualité, qui la haîssent, ce qui explique que nombre d'homosexuels "déclarés" aient été envoyés, au même titre que les juifs en camps de concentration.
Et bien sûr tout ceci ne veut pas dire que les homosexuels soient des fascistes (tous les athéniens sont mortels, tous les habitants du Pyrée sont mortels donc tous les habitants du Pitée sont athéniens)...
24/10/2014, 15:02 | PAR CRAMPON EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ROBERTO MA NON TROPPO LE 24/10/2014 À 14:46
Fantasmes SVP ! 
24/10/2014, 15:22 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ROBERTO MA NON TROPPOLE 24/10/2014 À 14:46
Ouf !
25/10/2014, 13:13 | PAR ITHILGLIN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ROBERTO MA NON TROPPO LE 24/10/2014 À 14:46
Votre analyse est trop simpliste et vous ne pouvez pas, d'un trait de plume exonérer l'hétérosexualité de toute respondabilité dans les extrémismes.
Le désir hétérosexuel tend à sexualiser à outrance les individus, à séparer de manière absolue mâle et femelles en 2 camps homogènes et sèparés au mépris des réalités biologiques, psychologiques, sociologiques... plus complexes et nuancées. C'est cette illusion que l'on peut séparer l'humanité en différents groupes homogènes qui est à l'origine de toutes les dominations. Dans le cadre de la la domination sexuée, il se trouve que c'est la domination masculine hétérosexuelle qui prédomine, tout comme en matière "raciale" c'est la domination blanche qui prédomine.
Cette domination est double : homme/femme, hétérosexuel/homosexuel. Il est donc des individus hommes homosexuels et femmes hétérosexuelles qui sont à la fois dominant et dominé. Il peut donc en effet arriver que ces individus extremisent leur domaine dominant et refoulent leur domaine dominé. Il n'y a qu'à citer Frigide Barjot ou Christine Boutin pour s'en convaincre. Les cas d'homosexuels refoulés parmi les fascistes est moins évidente en raison de la moindre évidence de leur homosexualité.
En conclure cependant que tous les fascistes sont homosexuels comme vous le faites est abusif et homophobe. Votre raisonnement est : X et Y sont fascistes, X est homosexuel refoulé donc Y est homosexuel refoulé. Il me semble que vous avez pourtant vous même démonté ce genre d'argument.
Ne vous en déplaise, il est parmi les extrémistes de tout bord des mâles hétérosexuels qui tirent leur désir de domination de leur desir hétérosexuel.
25/10/2014, 13:42 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ITHILGLIN LE 25/10/2014 À 13:13
Je remarque que homosexuels ou hétérosexuels... il n'est questions que d'hommes !  BisouRigolant
La testostérone, hormone de la violence et du désir de domination... que l'on trouve parfois en excès chez certaines femmes ! 

24/10/2014, 22:48 | PAR ASCLÉPIOS09 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YVES POEY LE 24/10/2014 À 12:44
Oui c'est un fait... cette peur indicible des femmes est parfaitement perceptible chez le personnage. Mais je pense que le système est essentiellement projectif. Cette angoisse est, je pense, indissociable d'une énorme inquiétude sur sa propre virilité. La haine exprimée par ce type, particulièrement à l'égard des femmes, ne peut s'expliquer que par la profonde incertitude plus ou moins consciente sur ses propres pulsions inavouables. La haine inconsciente de soi qui en résulte est telle, qu'elle ne peut être que projetée sur l'autre pour pouvoir y échapper dans le conscient. Les psy décrivent ça très bien en parlant de "formations réactionelles".
Autrement dit Zemmour est à plaindre... et l'idée, dévelopée par lui ad nauseam, du "suicide français" ne lui permet sans doute que d'échapper à ses propres pulsions suicidaires. Pitié pour lui.
25/10/2014, 09:46 | PAR .CLAUDE BUHOT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ASCLÉPIOS09 LE 24/10/2014 À 22:48
Zemmour impuissant ou homosexuel refoulé? Il y a certainement une réponse à cette alternative.
25/10/2014, 10:36 | PAR .CLAUDE BUHOT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE .CLAUDE BUHOT LE 25/10/2014 À 09:46
En complèment de mon texte, penchons-nous sur la sexualité des nazis , l'histoire ressert toujours les mêmes plats avec les mêmes ingrédients.
25/10/2014, 13:50 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE .CLAUDE BUHOT LE 25/10/2014 À 10:36
La "nuit des longs couteaux" où les nazis se sont débarrassés des "S.A." (troupes d'action des nazis) en les massacrant alors qu'ils participaient à une partouze d'hommes. 
Quand j'étais ado, j'ai fait plusieurs séjours en Allemagne (et en Bavière en particulier). J'avais été un peu mal à l'aise devant le plaisir qu'avaient visiblement les garçons allemands qui, lors des "boums" se déguisaient en femmes et en particulier en "sous-maîtresses" (justau corps noir, bas résille et fouet...) 

25/10/2014, 16:29 | PAR .CLAUDE BUHOT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LA PARIGOTTE LE 25/10/2014 À 13:50
Il y avait un film révélateur, à ce sujet , " les damnés" avec Helmut Berger. Mais ce dont, je reste persuadé , est que la haine exessive est toujours  la face apparente d'une frustration ou d'une inhibition. On peut être de droite ou de gauche pour diverses raisons, mais cracher son venin , comme le fait Zemmour,et particulièrement contre les femmes , est symbolique  d'un problème interne. Il faudrait connaître son enfance et particulièrement sa mère. Ce type a un gros problème, il le porte sur lui du reste. P.S ; j'ai passé  22 mois en Bavière , bien involontairement , habillé en kaki, je n'étais pas invité aux "boums" , d'aprés ce que vous dîtes heureusement pour moi!!!!!
25/10/2014, 17:55 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ASCLÉPIOS09 LE 24/10/2014 À 22:48
Très juste , cela m'avait déjà frappé dans le seul livre que j'ai lu de lui Le premier sexe où il disait ( je n'ai pas le livre sous la main la citation n'est peut être pas tout à fait exacte) que seul les Arabes sont encore des hommes virils......
C'est curieux cette façon de ne reconnaître comme virils que les machos......
25/10/2014, 07:34 | PAR TARENTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YVES POEY LE 24/10/2014 À 12:44
et dans les goulags staliniens (50 millions de morts) y avait-il aussi des femmes ?
25/10/2014, 09:51 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YVES POEY LE 24/10/2014 À 12:44
Et pourtant, nous ne sommes absolument pas dangereuses !!!
De quoi ont-ils peur ? Bon sang de bon sang ! 
Nous pourrions nous passer des hommes en terme de reproduction et pourtant nous avons envie de les avoir près de nous, de vivre avec eux, de les aimer, voire même pour beaucoup d'entre nous de nous dévouer pour eux... 
De quoi ont-ils peur ? 


25/10/2014, 17:08 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LA PARIGOTTE LE 25/10/2014 À 09:51
"voire même pour beaucoup d'entre nous de nous dévouer pour eux..."
Euh... non.
Que la dévotion reste à l'église.
24/10/2014, 12:50 | PAR PUNKU
Selon une émission diffusée sur Arte il y a quelques mois, 80 % des allemandes étaient convaincues, grâce à la propagande de Goebbels, qu'Hitler était un grand blond aux yeux bleus, ce qui confirme l'intensité de cette propagande à leur égard et la peur qui devait l'inspirer. Malheureusement, cela a eu des répercussions électorales à l'époque.
24/10/2014, 13:17 | PAR LATUDE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MARTINE ROUSSET LE 24/10/2014 À 12:53
"Charmant fessier féminin", c'est plutôt gentil, non ? (Quoique tous les "fessiers féminins" ne soient pas tous charmants, la Blanche à fesses plates ou en goutte d'huile est quand même très répandue.)
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
25/10/2014, 09:53 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LATUDE LE 24/10/2014 À 13:17
Il aime les fesses ? 
Homosexuel refoulé ? 

27/10/2014, 09:27 | PAR LULUDUCORBU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LA PARIGOTTE LE 25/10/2014 À 09:53
Si vous aviez lu le livre, vous vous seriez aperçue - comme moi - que cet extrait, selon un procédé assez malhonnête, est sorti de son contexte: Zemmour commente une scène du film " Elle court, elle court, la banlieue", scène dans laquelle précisément le personnage joué par Marthe Keller prend avec bonhomie le geste du chauffeur de bus. Alors, continuez à commenter sans savoir, puisque c'est votre choix.
25/10/2014, 17:23 | PAR JOËLMARTIN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LATUDE LE 24/10/2014 À 13:17
""Charmant fessier" est contrepet de "fermier chassant".
Mais je préfère de beaucoup la première version...
24/10/2014, 14:16 | PAR PHIPHI29 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ANNIE LASORNE LE 24/10/2014 À 13:55
Je suis bien d'accord avec vous !! Zemmour n'existe que parceque les médias lui donnent de l'importance et surtout une tribune. Il faudrait alors s'interroger sur le pourquoi ? et sur ce point, je crois que, malheureusement, c'est parceque plus que ce monsieur, c'est les altercations violentes qu'il recherche, qu'ils engendrent, font de l'audience. Il serait tant alors que les médias s'interrogent sur leurs responsabilités...
24/10/2014, 16:34 | PAR ASPASIE 69 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE PHIPHI29 LE 24/10/2014 À 14:16
Ce qui est étonnant et angoissant, c'est le nombre de ce livre qui se vend!!: des hommes? des FN?, des impuissants qui ont peur des femmes??
Zemmour a repris le slogan de Hitler : les 3 k du nazisme : les femmes à la cuisine, à l'église et avec les enfants!
25/10/2014, 09:09 | PAR JEAN-JACQUES BAREY EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ASPASIE 69 LE 24/10/2014 À 16:34
D'après mon prof d'allemand (dans les années 60) c'est plutôt à Bismarck que remonterait la formule des "3 K". Après vérification (Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kinder,_Kuche,_Kirche ) c'est sans doute à Guillaume II qu'en reviendrait la paternité. Notons au passage qu'Hitler avait viré le 3ème K : l'église...


25/10/2014, 16:07 | PAR COBUS EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE PHIPHI29 LE 24/10/2014 À 14:16
+++++
25/10/2014, 00:18 | PAR PATOUNE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ANNIE LASORNE LE 24/10/2014 À 13:55
Pas envie ni de le lire, ni de l'écouter...ni de le voir. Désolée, je vais jouer ma "machote" à l'envers mais il y a des chroniqueurs plus sexy à regarder. Il parle de fessier féminin ? on a le droit de parler du sex appeal des hommes ! Et franchement...
25/10/2014, 21:49 | PAR JEANBRUCA EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MARTINE ROUSSET LE 24/10/2014 À 12:53
"Je n'ai pas lu le livre et n'ai guère l'intention de le faire..."
Tout est dit, niveau zéro de la réflexion !
25/10/2014, 17:52 | PAR .CLAUDE BUHOT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MICHEL BERARDI LE 24/10/2014 À 13:07
Entièrement d'accord, les pantalons courts même l'hiver, les galoches en bois , en guise de chaussures, les bistrots du coin où les vieux se "torcher" aprés le travail, les vêtements des frangins ou des voisins, la télé chez les autres, Zemmour n'a pas du connaître cela. C'est facile de rêver du passé quand la cage a été dorée.
24/10/2014, 14:49 | PAR ROBERTO MA NON TROPPO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MAXOYO LE 24/10/2014 À 13:13
Il ne s'agit pas de haïr Zemmour parce qu'il est juif, berbère et élevé par des femmes...
Le fait de ne pas être grand blond aux yeux bleus n'est pas nécessairement une raison pour se haïr soi-même
25/10/2014, 17:21 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ROBERTO MA NON TROPPO LE 24/10/2014 À 14:49
Il ne s'agit pas de haïr Zemmour parce qu'il est juif, berbère et élevé par des femmes... Le fait de ne pas être grand blond aux yeux bleus n'est pas nécessairement une raison pour se haïr soi-même
Evidemment non.
Mais il s'agit de lui, Zemmour, et de sa propre haine-de-soi: comment ne pas être frappé par ses vitupérations hystériques (ironie de l'étymologie...) contre ce qu'il est.
Ou plutôt sa crispation névrotique sur ce qu'il n'est pas: catholique romain héritier d'une longue lignée patriarcale.
25/10/2014, 09:55 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MAXOYO LE 24/10/2014 À 13:13
La haine des autres, c'est la haine de soi. 
Pour pouvoir aimer les autres, il faut d'abord s'aimer soi-même... 

24/10/2014, 13:24 | PAR JACQUES BOLO
En fait, Zemmour se caractérise essentiellement par une excellente maîtrise des clichés rétros, d'où son succès, parce que c'est partagé par beaucoup, et parce qu'il mélange habilement les clichés de droite et les clichés de gauche, comme Soral et Michéa. Ca semble être la norme actuelle de la pensée, et c'est très présent ici même sur Médiapart (pour le côté antilibéral ou antibobos, mais pas seulement).
Une des raisons est que la diffusion des idées et des pratiques modernes, qui existe concrètement de fait, a lieu au sein de chapelles qui s'excluent souvent les unes les autres, parce que chacun est dérangé par les nouveautés auxquelles il n'adhère pas.
La politique consiste à vouloir imposer ses idées aux autres au lieu de tolérer les différences inévitables.
24/10/2014, 13:47 | PAR MONICA M. EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES BOLO LE 24/10/2014 À 13:24
Je suis d'accord avec vous, J. Bolo.
Je n'ai pas lu Zemmour, mais ce qu'en rapporte Martine Storti (merci à elle) est un attrape-tout de tous les poncifs réacs,   mêlés à des critiques d'un ordre plus radical, non nécessairement réacs (mettre en cause l'UE actuelle ou l'euro ne relève pas de la même démarche politique que se lamenter sur le modèle familial patriarcal).
Avec cet attrape-tout complètement syncrétique, Zemmour prend bien des gens dans ses filets, comme le montre son "succès de librairie".  Il n'y a rien de mieux pour éviter de se triturer les méninges que de croire à un grand complot source de tous les maux. Pas de contradiction, pas de dialectique: le pamphlet de Zemmour flatte les mauvais sentiments et encourage la paresse de la pensée, c'est à dire l'impenser. 
Et si Zemmour peut faire ça, c'est en grande partie à cause des dogmatismes politiques de droite et de gauche qui, depuis des années, ont oublié les contradictions et la dialectique. Zemmour est l'un des symptômes de cette tragique impasse.

25/10/2014, 16:06 | PAR COBUS EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MONICA M. LE 24/10/2014 À 13:47
"Et si Zemmour peut faire ça, c'est en grande partie à cause des dogmatismes politiques de droite et de gauche qui, depuis des années, ont oublié les contradictions et la dialectique. Zemmour est l'un des symptômes de cette tragique impasse." +++++
Hélas puisqu'il le dit à la télé, pour beaucoup de gens, c'est donc qu'il dit la vérité, le Zemmour. On s'en rend bien compte de ces lavages de cerveau dus aux JT de TF1/F2/BFM et téléréalités et autres enquêtes spéciales sur la TNT. C'est comme ça qu'on manipule un peuple: ils sont nombreux à regarder ces insanités. C'est le déclin. En naitra t'il un jour une embellie? Personne n'entend nox voix et nos politiques sont si nuls et si absents!!!! Et Gérard FILOCHE traité comme un vaurien: il a osé critiquer un grand patron: crime de lèse-majesté!! Allez hop à la Bastille!! Non mais on rêve, dans quel pays vit'on???
Oui je parle de Zemmour et Filoche dans le même contexte c'est que justement c'est un tout, c'est le modèle sociétal actuel que je refuse du plus profond de mon coeur et de mes tripes. La révolution c'est pour quand????

26/10/2014, 15:11 | PAR JACQUES BOLO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE COBUS LE 25/10/2014 À 16:06
Le pb dans la récente affaire Filoche, c'est précisément qu'il a balancé desclichés pavloviens de gauche à propos du mec de Total (au lieu de parler de façon plus empirique, puisqu'il s'agissait d'un cas personnel et accidentel, en l'occurrence). Il faut sortir de ces fausses généralités. C'est ça qui fait le succès de Zemmour.
25/10/2014, 17:23 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MONICA M. LE 24/10/2014 À 13:47
Il y a bien longtemps effectivement que la "dialectique" est devenue un gros mot à l'Education nationale... au bénéfice de la "communication".
25/10/2014, 09:20 | PAR FRANCKD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES BOLO LE 24/10/2014 À 13:24
La politique consiste à vouloir imposer ses idées aux autres au lieu de tolérer les différences inévitables
 J'y vois surtout un effet de la representation sur un seul axe des boutiques electorales. Les idées s'organisant assez mal sur une unique dimension, les politiques préfèrent occuper des lieux plus que representer des idées... Autant il est possible de partager une idée autant il est inconfortable de partager le même siège. Sourire
25/10/2014, 18:08 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES BOLO LE 24/10/2014 À 13:24
"La norme actuelle de la pensée" remonte à mon sens à loin. Le fait de mélanger cliché de droite et de gauche était bien présent dans le nazisme , ce que révèle bien le nom de l'idéologie " national-socialisme". Un petit coup de social pour faire passer le nationalisme outrancier et toutes les haines qu'il développe. Cela ne vous rappelle pas un certain parti d'aujourd'hui?
24/10/2014, 13:25 | PAR NASSO
a ZEMMOUR juif du MAGHREB pied noir comme on dit qui a bénéficié du retour en France
je voudrais lui parler de ceux qui résistants (et ils étaient peu dans cette France entre 39/45) sauvèrent les juifs de l'europe de l'est les aské comme on dit
Pétain et ses lois qui expulsa tous les juifs dans les colonies qui étaient dans l'administration et qui furent empêchés de travailler
Pauvre CON ce ZEMMOUR!
j'aurais voulu lui présenter une résistante dénoncée à la GESTAPO (et torturée) morte en août 2013, qui fût envoyée dans les camps , elle en revint quelle chance ..
Elle était juive et ses parents furent dans le four après la rafle du vel à paris et c'est la police française et sa milice des laval et pétain qui vinrent les arrêter . elle du sa vie à des résistants qui eurent le temps de la cacher et l'envoyer dans l'orne ou elle devint résistante avant d'être dénoncée..
ce juif du MAGHREB ZEMMOUR plus français que français (comme SARKO issu de père cladé HONGROIS et de grand père juif de salonique)..
HONTEUX pour cette Farnce et pour les noirs et arbes d'afrique des colonies qui eurent l'obligation de ce battre par centaines de millier pour un pays dont ils n'avaient m^me pas la nationalité (les indigènes) qui mourrurent ici en France dans les bataill et que la France ensuite traita comme des chiens voir les tua quand ils demandaient la pension..
parmi les juifs il y eut aussi des salauds qui collaborènt avec les nazis pétain laval et la milice..
il aurait fait quoi le petit ZEMMOUR? il aurait colloboré avec la police et la milice française entre 1940 et 1945?
Et tous les médias l'invitent pour chaarier son torrent de haine d'un ^petit mec qui a des problèmes en fait...
en mémoire d'Hélène résistante comme mon grand père qui sauvèrent plus de français et autres que Pétain et laval la milice et la police française..
Juif du maghreb ZEEMOUR a un sérieux problème avec les arabes les noirs et les femmes , mais il est ce qu'il est parce qu'il est un juif du MAGHREB ceux peut être comme l'anc^tre MALLAH des SARKOZY qui fut chasser d'espagne par Isabelle la catholique..
ce monsieur m'écoeure profondemmetn comme tpus ceux qui lui donne parole
je voudrais qu'on lui envoit comme à FINKELKRAUT ce que la propagende de Vichy disait sur "les YOUPINS"   il en parrndrait beaucoup
il fait honte aux noirs et arabes et tous les résistants dans ce pays qui eux ce sont battus contre les nazis laval pétain et leur sale milice
24/10/2014, 14:02 | PAR CRTHIBAULT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE NASSO LE 24/10/2014 À 13:25
Et bien, la tolérance n'est pas là où on la croyait. Quant à l'orthographe, j'ignore ce qu'elle est advenue.
25/10/2014, 10:11 | PAR RJ GARZUNEL EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE CRTHIBAULT LE 24/10/2014 À 14:02
je crois que l'orthographe n'est pas le problème, quand à l'indignation elle est légitime, parfois il faut parler avec ses tripes car trop c'est trop. 
24/10/2014, 13:32 | PAR ANNIE SALABANZI-PIANETTI
no comment ce type me fait gerber
25/10/2014, 09:58 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ANNIE SALABANZI-PIANETTI LE 24/10/2014 À 13:32
C'est justement ça son problème avec les femmes... 

24/10/2014, 13:34 | PAR CHARLES-HUBERT DE GIRONDIAC
Passant à carrefour, il faut marcher au moins deux heures par jour, je l'ai vu à 2 euros moins cher !
25/10/2014, 09:57 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE CHARLES-HUBERT DE GIRONDIAC LE 24/10/2014 À 13:34
Quand vous allez à la FNAC, l'entrée est un mur de livres de Zemmour. J'en suis venue à me demander qui était le propriétaire de la FNAC... 

25/10/2014, 18:21 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LA PARIGOTTE LE 25/10/2014 À 09:57
On est passé du mur de livres Trierveiller au mur de livres de Zemmour , de quoi donner envie de vomir...... Quand on pense qu'ils se vendent comme des petits pains....... j'en viens à penser qu'il y a beaucoup de c..... parmi les Français.....En même temps cela fait peur , que nous prépare cette idéologie que Zemmour et ses sbires ont le culot d'appeler " anti politiquement correcte"? quand c'est elle qui trône dans les librairies , dans bien des radios et des chaînes télé.....
25/10/2014, 18:51 | PAR .CLAUDE BUHOT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE AB2229 LE 25/10/2014 À 18:21
C'est un constat, mais la suite logique de tout un schéma de la colonisation de nos cerveaux par une idèologie purement mercantile.Quand on transforme volontairement le citoyen en consommateur, on lui fait perdre ses repères philosophiques ou historiques, au profit  du tiroir caisse. Un consommateur a des droits selon un contrat commercial, le plus souvent léonin, alors qu'un citoyen avait des devoirs vis à vis de la société dans  laquelle il vivait. La télé n'est que le miroir de ce schéma, c'est pour cela que les émissions de télé-réalité ou les séries aseptisées ont tant de succés, elles sont conçues pour faire oublier à la majorité des consommateurs, la triste réalité de leur quotidien, et pour qu'ils n'oublient pas leur statut, elles sont coupées par des publicités formatées pour les "consommériser" encore plus. Les Zemmour and  cie ont encore de beaux,  jours devant eux , à moins que............!
24/10/2014, 13:38 | PAR LILIBEL
On n'arrête pas de nous inciter à ne surtout pas lire ce livre et en même temps les articles plus virulents les uns que les autres paraissent.
Pour se faire sa propre opinion et ne pas rapporter les critiques des autres il faudrait lire justement... et lire reviendrait à faire augmenter les ventes...
Quel dilemne ! Et quelle belle pub on lui fait.
Je crois que je vais retourner à mes belles lectures et laisser là ce triste sire et ses censeurs.
24/10/2014, 14:55 | PAR ROBERTO MA NON TROPPO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LILIBEL LE 24/10/2014 À 13:38
25/10/2014, 07:40 | PAR TARENTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LILIBEL LE 24/10/2014 À 13:38
vous quittez médiapart alors ?
25/10/2014, 08:15 | PAR LILIBEL EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE TARENTULE LE 25/10/2014 À 07:40
En effet, je ne renouvelle pas mon abonnement.
25/10/2014, 09:58 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LILIBEL LE 25/10/2014 À 08:15
A cause de Zemmour ?  Rigolant

26/10/2014, 08:36 | PAR LILIBEL EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LA PARIGOTTE LE 25/10/2014 À 09:58
Bien sûr que non ! J'ai résilié depuis au moins 3 semaines.

24/10/2014, 13:47 | PAR SÈREB
Je ne veux surtout pas défendre Zemmour mais personne ne lui a répondu autrement que par une indignation non argumentée. Quand il constate que les juifs français sont ceux qui en Europe et quantitativement ont le mieux "traversés" l'occupation allemande  alors que la France compte assez peu de Justes, il faut reconnaitre que ça soulève des questions. Si Vichy a sauvé des juifs parce que c'était des juifs français il faut le dire et ça n'enlèvera rien à l'abjection d'avoir choisi parmi les personnes à sacrifier.
24/10/2014, 14:19 | PAR CHARLES-HUBERT DE GIRONDIAC EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 13:47
Lire Hannah Arendt sur les Judenrâte, alias "crif"-"valls". Zemmour se prend peut-être pour heidegger, mais avec Hannah...
24/10/2014, 16:07 | PAR JLTRINQ97 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE CHARLES-HUBERT DE GIRONDIAC LE 24/10/2014 À 14:19
Lire aussi Robert O Paxton "Vichy et les Juifs" ouvrage d'historien argumenté et référencé lui contrairement à Z qui se contente de le disqualifier uniquement par des mots vides. Ce livre de plus de 600 pages est en vente en livre de poche environ 7€50 (moins cher que la bouillasse de l'autre).
24/10/2014, 16:20 | PAR SÈREB EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JLTRINQ97 LE 24/10/2014 À 16:07
Reco pour la lecture mais justement ça ne colle pas... Si Vichy avait activement vendu les juifs il n'y aurait pas eu 75 % des juifs français sauvés. C'est une évidence.
24/10/2014, 16:28 | PAR JACQUES BOLO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 16:20
Ce sont les Français qui ont aidé les juifs (à leurs risques et périls), pas le gouvernement pétainiste. Tout ce qui existe n'est pas dû aux gouvernements.
24/10/2014, 17:42 | PAR MAX 18 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES BOLO LE 24/10/2014 À 16:28
Un prof de Droit Constitutionnel Léo Hamon ministre de De Gaulle (Léo-parleur pour le Canard ) , juif  ,  disait dans un  de ses cours : il y une chose dont on peut créditer  Pétain c'est de n'avoir jamais fait de referendum surtout sur la question juive . La  majorité en sa faveur eut été  écrasante et le cour de l'histoire  complètement changé .
24/10/2014, 18:31 | PAR JACQUES BOLO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MAX 18 LE 24/10/2014 À 17:42
Outre que les référendums dépendent beaucoup de la question posée (je ne pense pas qu'une majorité de Français aurait voté pour les chambres à gaz, mais je peux me tromper), ce n'est pas la question.
La question était de savoir qui avait sauvé les juifs : le gouvernement ou des citoyens (par désobéissance civile donc).
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
24/10/2014, 19:15 | PAR TRABOULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 16:20
Si ma mémoire ne me trahit pas, c’est bien Pétain qui a instauré par décret ou loi la dénomination « de race Juive. »
24/10/2014, 22:36 | PAR JLTRINQ97 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 16:20
Ils n'étaient pas la majorité, mais c'est la résistance (au sens large) organisée ou individuelle qui a sauvé les Juifs. Quelque fois (les témoignages le confirment), des gens disaient : "on allait pas laissé ces gens dehors, ces enfants en détresse, alors que voulez-vous on les faisaient rentrer chez nous et on les cachaient".
Et puis franchement opposer un inculte qui ne sait que récupérer ce qui l'arrange (Z) et des chercheurs qui passent des années à recouper les faits est en soit un problème qui en dit long sur notre société du spectacle français.
24/10/2014, 15:59 | PAR CITOYENNE57 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 13:47
La rafle du vel d'hiv date bien du 16 juillet 1942? Le gouvernement de l'époque a bien devancé les demandes des nazis en organisant la déportation des enfants? C'était bien le gouvernement de Vichy qui l'a décidée et donc qui en porte l'ignominie? Ne laissons pas réécrire l'histoire .

25/10/2014, 10:01 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 13:47
Je savais que c'était les "Français" (les félons qui étaient au pouvoir) ont eu l'idée de faire enlever les ENFANTS par les nazis. 
Je viens d'apprendre que ce serait PAPON qui a eu cette idée... et ensuite on l'a encore subi pendant des années après la guerre et il a continué à sévir !

26/10/2014, 15:55 | PAR .CLAUDE BUHOT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LA PARIGOTTE LE 25/10/2014 À 10:01
Papon était en effet aux affaires juives .Mais fait étonnant de l'histoire , pour ne pas dire écoeurant , c'est De Gaulle qui l ' a nommé Ministre de l'Intérieur, étonnant non!! comme disait Desproges. Et ce même triste individu, qui en tant que Ministre de l'Intérieur a ordonné le massacre des Algériens, à la station de métro Charonne. Comme quoi les salauds demeurent et sont souvent adoubés par leur anciens ennemis ( cf les Américains avec les anciens nazis ). C'est pour cela qu'il ne faut pas trop rêver sur une justice de l'Histoire, les lampistes paient , les allumeurs de mêche rarement.
25/10/2014, 17:31 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 13:47
Il me semble que Paxton - entre autres - lui a répondu.
Il me semble aussi que vous confondez "les juifs français" avec les "juifs anciens combattants" qu'au début Vichy souhaitait protéger... puis qui ont été déportés comme les autres.
Quant aux juifs qui ont "le mieux traversé" la guerre, je crois que ce sont les juifs italiens.
25/10/2014, 17:51 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SÈREB LE 24/10/2014 À 13:47
Site du Mémorial de la Shoah à propos du projet de texte relatif au statut des Juifs comportant les annotations du Maréchal Pétain:
"Ce document est très proche du texte définitif du 3 octobre 1940, car la grande majorité des annotations et des rectifications ont été intégrées dans la version définitive  publiée au Journal Officiel.

Les annotations du Maréchal Pétain élargissent les professions interdites aux Juifs aux cours de Justice de Paix, aux assemblées issues de l'élection, aux inspecteurs des colonies ainsi qu'à tous les  membres du corps enseignant, alors que les rédacteurs avaient prévu cette interdiction pour les recteurs, inspecteurs, proviseurs et directeurs d’établissements.

Par ailleurs, un alinéa a été barré d'un trait de crayon. Il  prévoyait d’épargner « les descendants de "Juifs nés français ou naturalisés avant 1860". En dépit de ce qu'ont affirmé Pétain et ses partisans après la guerre, ce document montre que Pétain  n'entendait faire aucune différence entre les Juifs français et les Juifs étrangers."
24/10/2014, 14:22 | PAR ANNE MARIE KIEFER
Zemmour :Raciste , sexiste et homophobe ! En tant que féministe je m'étais acheté "le premier homme".
Pauvre Zemmour , comment peut-on le qualifier d'essayiste !
Je ne sais pas si le livre actuel est du même tonneau mais il est clair que ce monsieur est du genre" c'était mieux avant , "quand il était petit , dans son milieu d'origine juive , algérienne , pied noir des années 50 milieu où ,au moins on savait qui était le chef !;-))
Arguments , qui , qu'on le veuille ou non , se retrouvent sans trop les chercher dans les propos de comptoir de nos chers concitoyens .
24/10/2014, 14:17 | PAR MARIE CERVETTI
Un papier fort bienvenu particulièrement ce 24 octobre qui nous fait nous souvenir que c'est le 24 octobre 1940 que Pétain a serré la main d'Hitler. Quelques jours plus tard il appelait tous les Français à la collaboration. On comprend mieux la nostalgie de Zemmour qui aurait pu à cette époque devenir collabo en chef. 
24/10/2014, 14:52 | PAR ROBERTO MA NON TROPPO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MARIE CERVETTI LE 24/10/2014 À 14:17
24/10/2014, 14:58 | PAR VAN EYLEN DIDIER
Je crois qu'on a suffisamment entendu Eric Zemmour pendant des années pour savoir ce qu'il pense des choses. 

En fait, il ne fait que préciser chaque livre un peu plus. A ceux qui s'indignent, vous avez la mémoire courte. Tout ce qu'il dit ou presque, sur la Femme, ce goût de l'ancienne France, des vieilles chansons, de Napoléon, sur la période d'occupation, il l'a exposé chez Ruquier. Sauf que pour le dernier point, il rentre dans des détails sordides de Vichy et interprète les choses pour qu'effectivement cela rentre dans ses clous idéologiques, et n'hésite pas à citer des auteurs sujet à polémique. 

Rappelez-vous, chez Ruquier, quand il disait son avis sur les femmes (qu'il ne comprend pas à mon avis). Les gens rigolaient de lui. Et toutes les horreurs qu'il présentait sur l'immigration, qu'il declamait comme une vérité absolue. Il y a eu un procès pour des déclarations douteuses? Comité de soutien, acclamations de fans à la sortie du tribunal. Il a même pu discourir devant l'assemblée nationale, avec tous les représentants français debout à l'acclamer. Cela semblait parfaitement normal pour beaucoup à l'époque, non?
Je le dis assez sereinement,  la différence était que la France était sous Sarkozy, et que l'on entendait pire de la part des représentants. Maintenant que l'on est revenu, à ce niveau, à un débat plus serein, on se rend compte à quel point ces déclarations sur les femmes ne sont pas risibles, mais font pitié et sont offensantes, à quel point son point de vue sur l'immigration est terriblement nauséabond et dangereux s'il n'est pas contredit de manière documentée et précise. 
Ses buts: vendre, polémiquer  (il adore ça, il l'a dit...), exposer son mal-être personnel face à l'évolution de la société et essayer de faire de sa pensée la norme pour mieux se sentir.
On sent tout de même toute sa détresse devant un monde qu'il ne comprend pas et qu'il essaie de toute force de se l'expliquer suivant ses codes.

C'est triste, et c'est encore plus triste pour les gens qui le suivent.

24/10/2014, 16:32 | PAR DIDIER DUBASQUE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE VAN EYLEN DIDIER LE 24/10/2014 À 14:58
Eric Zenmour joue les idéologues et permet à tout un chacun de reprendre ses idées. Il ouvre une vanne. c'est un torrent qui peut devenir une rivière puis un fleuve. C'est bien là le danger.
Que nous soyons des centaines, voire des milliers ou des centaines de milliers à nous opposer à ces idées qui remontent d'un temps révolu, il n'empèche qu'il est celui qui provoque le débat grâce aux médias qui lui prètent une oreille attententive et bienveillante. Il fait le spectacle et ça, ça fait vendre ( 200.000 exemplaires vendus de son livre). Bref ce type d'idéologie avance et va à la rencontre des personnes qui n'attendent que cela pour se lâcher. Cela me parait extrèmement dangereux. Même si nous pouvons démonter les arguments qu'il développe, cela n'a que peu d'importance pour lui. Les idéologues n'ont pas besoin de la vérité historique pour déployer leurs thèses.
Comment ne pas rester spectateur d'un mouvement idéologique qui se développe quoi que nous fassions ? En parler c'est lui faire de la pub, ne pas le faire c'est laisser un flot de mensonges éhontés se déployer dans l'espace public sous couvert d'un débat "démocratique" ou toutes les idées mêmes les pires se vaudraient.  
Voyez  comment le Figaro le défend. Ce pauvre Erice Zenmour serait victime du sytème médiatique bien pensant. Belle esquive tout de même.... Enfin revenons à l'essentiel : les 5 points principaux qui font de ce livre polémique une injure à l'histoire de notre société contemporaine. Mais bon le mal est fait et c'est bien cela le plus triste... C'est quand même incroyable de percevoir dans son écrit ce regret de la société patriarcale quand on sait tout ce qu'elle a provoqué de soufrances et d'injustices...
24/10/2014, 15:45 | PAR PHILIPPE PIERPONT
Oublions-le !!!
24/10/2014, 15:57 | PAR ALBERT HERSZKOWICZ
Analyse passionnante; il faut aussi rappeler la devise de Vichy "Travail, famille, patrie"


25/10/2014, 22:40 | PAR DENIS COQUEREAU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ALBERT HERSZKOWICZ LE 24/10/2014 À 15:57
Reponse aux censeurs de MDP.
J'ai commis un  post de pure provoc sur les femmes , en réponse a un texte d'une Connerie abyssale qui prétendait que les Fasciste n'aimaient pas les femmes...Écrire de telles inepties ne mérite que mépris intellectuel pour celui qui écrit et ceux qui éditent.
La seule réponse a un tel vide est le mépris de la provoc.
Je propose aux censeurs de la Liberté , ceux de MDP , de virer celui qui m'a répondu en me proposant une femme Musulmane , plutot juste sortie du Bled avant d'être souillée par la civilisation Occidentale. Je pensais a la première lecture qu'il provoquait ...je me suis rendu compte qu'il ne plaisantait pas du tout. Je propose donc aux censeurs de MDP de sortir  tous ces extrémistes religieux qui agissent sur ce fil Lambertiste.
26/10/2014, 17:17 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DENIS COQUEREAU LE 25/10/2014 À 22:40
Je pense qu'il faudrait s'entendre sur le sens du mot femme : une femme cela peut-être cette bécassine dont l'horizon est limité à sa maison , cela peut -être une femme qui va dans le sens des désirs érotiques des hommes , qui accepte en étant payée ou entretenue de dépendre de l'argent des hommes mais cela peut être aussi , et de plus en plus depuis que les femmes reçoivent la même éducation que les hommes, une femme libre  qui survient à ses propres besoins parce qu'elle travaille et qui n'accepte pas d'être dominée , qui se sent l'égale de l'homme. Que les nazis et tous les machos en général aiment la femme soumise à la maison et la prostituée c'est sûr mais comme Zemmour, ils n'aiment guère les femmes libres.......
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART.
24/10/2014, 17:08 | PAR HOCKY
""""Ne pas oublier aussi que « la domination sociale à chez elles (les femmes) un fort pouvoir érotique."""
Ce n'est pas propre aux femmes, mais chez l'ensemble des primates ou les femmelles recherchent les mâles dominants, et dans nos sociétés humaines d'aujourd'hui le mâle dominant c'est le chef, le notable, le riche, le célèbre !
Pour draguer c'est plus facile si on est chirurgien ou patron de la boite que brancardier ou balayeur !
25/10/2014, 10:10 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HOCKY LE 24/10/2014 À 17:08
Moi, j'aime bien les deux - à condition qu'il soit gentil, doux, affectueux, prévenant, charmant, disponible, amusant. intelligent
Ensuite, qu'il soit PDG ou balayeur... 
Par contre, je fuis les machos comme la peste : les frimeurs, les "limités" (amateurs de foot-ball, de voitures), les tout muscles et, évidemment les types violents ! 
J'ai une amie, très belle, qui, elle, adore les machos car "on peut les mener aisément par le bout du nez" (sic) Rigolant 
et ma mère, macho elle-même, aimait les hommes "castrés" (chômeurs par ex.) qu'elle pouvait dominer
"Les femmes" , ça n'existe pas. Il y a toutes sortes d'êtres humains... 
TOUS SEMBLABLES, TOUS DIFFERENTS


25/10/2014, 17:56 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HOCKY LE 24/10/2014 À 17:08
Ca faisait longtemps qu'on n'avait pas entendu parler des femmes commes de "primates"...
Les hommes, eux, relevant avant tout des "homo sapiens sapiens".
24/10/2014, 17:13 | PAR AM31
Je n'ai pas lu le livre et aucune raison de le faire.
Si j'ai bien lu votre article Il est le seul à échapper à son venin. . Ce garçon doit être bien seul, raison de plus pour le laisser croupir.
24/10/2014, 17:25 | PAR HOCKY EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE AM31 LE 24/10/2014 À 17:13
Oui, mais il vendrait certains jours jusqu'à 20 000 bouquins !
Déjà plus de 200 000 vendus, les estimations porteraient entre 300 et 500 000 bouquins !
Nous sommes cernés !
24/10/2014, 21:40 | PAR TRABOULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HOCKY LE 24/10/2014 À 17:25
Et Pétain ,il vendait combien de juifs aux allemands par jour? Avez-vous les chiffres?
24/10/2014, 17:47 | PAR HOCKY
Ah ce Zemmour, c'est le diable !
Enfin cela fait du bien d'avoir quelqu'un à détester !
Le Pen se faisant vieux, faut assurer la relève !
25/10/2014, 10:12 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HOCKY LE 24/10/2014 À 17:47
Quant on marche dans une m... de chien, on ne la déteste pas. On râle un peu et on oublie. Ce type a juste trouvé un filon - un filon minable qui ne fera pas de lui un grand homme mais il n'avait pas les moyens de faire autrement et il profite d'un état d'esprit (le goût du profit des media, éditeurs etc...)

24/10/2014, 17:50 | PAR YANNICK GUERRIN
Je retiendrai que ce sont des femmes qui m'ont fait le plus évoluer dans ma vie en plaçant au dessus de tout l'amour, la compassion, et leurs pendants: la générosité, l'attention, etc.
Alors je n'aspire qu'à une chose: la féminisation de la "classe dirigeante", dans tous les domaines, et pour que change le monde...
24/10/2014, 17:59 | PAR HOCKY EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YANNICK GUERRIN LE 24/10/2014 À 17:50
Tant de naïveté c'est rafraichissant !
Etre gouvenré par une Margaret Thatcher, mon rêve ! Amour, compassion, générosité, tout y était, à dose certes homéopathique mais bon !
La famille de Bobby Sands peut en témoigner !
24/10/2014, 18:12 | PAR YANNICK GUERRIN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HOCKY LE 24/10/2014 À 17:59
Prendre des exceptions pour en faire des règles... Très courrant ici bas... C'est tellement puissant intellectuellement... J'en reste muet...
Comme à monsieur Z., je vous dirais: continuez de prêcher dans le désert...
PS: la prochaine fois soyez franc et remplacez "naïveté" par le fond de votre pensée...
25/10/2014, 01:06 | PAR DOMINIQUE.SANDRO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YANNICK GUERRIN LE 24/10/2014 À 18:12
Margaret Thatcher n'est pas une exeption... Il faudrait arrêter de voir les femmes comme des parangons d'amour, etc...ça, c'est du sexisme basique (ben oui)... Les femmes qui ont été dans une école de filles et que de çapeuvent le certifier : les filles ont les dents longues et très acérées... Pas d'amour, pas de compassion, pas de générosité... C'est une perte de temps et des signes de faiblesse... Et ce n'est pas de la naïveté, c'est du vécu... Désolée...
25/10/2014, 10:19 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HOCKY LE 24/10/2014 À 17:59
Le monde appartenant aux mâles, certaines femmes violentes et dépourvues de générosité, ont choisi de jouer les "hommes" - condition essentielle d'ailleurs, à l'époque, pour être acceptées par ces messieurs. Elles finissaient d'ailleurs par avoir de la moustache à force de nier toute fémininité. Comme ces jeunes filles en bandes violentes et mal sapées en banlieue - mais jouer le jeu des hommes n'est pas une émancipation, au contraire !
 Les "ni putes-ni soumises" étaient beaucoup plus intéressantes et un véritable mouvement d'émancipation. 
Plus il y aura de femmes dans les instances gouvernante et moins il sera possible de sélectionner les "hommasses" et des femmes-femmes, avec des valeurs féminines (qu'on trouve chez certains hommes) pourront influencer la société.

25/10/2014, 18:12 | PAR NOTULE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YANNICK GUERRIN LE 24/10/2014 À 17:50
les femmes et " l'amour, la compassion, et leurs pendants: la générosité, l'attention, etc."

Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, et que rien ne change, puisque ce sont dans leur grande majorité les femmes qui assurent "le care, le dare, le share" (M. Aubry) à domicile ou professionnellement, et les petites filles que l'on habille en rose...
24/10/2014, 17:54 | PAR PHILIPPE FEAT
Pourquoi attacher tant d'importance à ce personnage ? Il doit être persuadé que le FN prendra bientôt le pouvoir et veut s'assurer d'une "bonne place", alors il n'y a qu'une seule réponse: LE MEPRIS...!
24/10/2014, 18:04 | PAR GILBERT POUILLART
Les abondants pseudo-penseurs de notre époque mêlent les questions, ou plutôt ,les placent dans des interrelations qui n'existent que dans leur tête. Des "classements catégoriels" comme homme/femme sont utilisés hors de leur domaine de pertinence (biologique) . On multiplie, également , les "binarités exclusivees" (ou A, ou B, le reste n'existe pas).  On "prend le mot pour la chose", le signifiant pour le signifié ("l'argent est une richesse, on donne à ses formes le nom de "valeurs").
Maladies de la pensée bien connues, mal soignées. Et, hélas, contagieuses.
24/10/2014, 18:24 | PAR SANTAFE 6 CHORDS
Zemmour est un remarquable cas clinique. Voilà un homme intelligent, cultivé qui part en vrille (cf: ça se dispute) des que l'on aborde l'immigration, les homos et les femmes.Et la on ne le tient plus, je reste baba à chaque fois, c'est... hallucinant ! Et presque drole ! Alors  trauma infantile, jalousie (les grands blacks balaises) lui tout chétif et malingre ou bien ne serait-ce pas une bonne névrose voire, un état limite (border-line pour les non initiés). Lorsqu'il ne sera plus de ce monde, il faudra inspecter attentivement le contenu de sa boite cranienne (y a un truc qui cloche) et pourquoi pas mesurer sa zigounette pour peut-etre enfin découvrir le pot aux roses.
24/10/2014, 18:47 | PAR HOCKY EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SANTAFE 6 CHORDS LE 24/10/2014 À 18:24
Je suis d'accord, ceux qui ne sont pas d'accord avec nous, sont forcément des malades !
Ce type ne peut qu'être fou !
26/10/2014, 17:31 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HOCKY LE 24/10/2014 À 18:47
Il y a des tas de gens qui ne sont pas d'accord avec nous , mais on peut  discuter mais il y a des cas où la discussion est inutile quand on a affaire à un obsédé par exemple . Et avec Zemmour c'est le cas : comment peut-on discuter ( surtout si l'on est une femme) avec quelqu'un pour qui une femme c'est fait pour être bien gentiment à la maison ou pour être pute; dans les deux cas elle est donc faite pour être aux petits soins pour l'HOMME, s'occuper de sa maison et de ses enfants , ou le faire jouir.
24/10/2014, 20:10 | PAR MOHAMED AISSA EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SANTAFE 6 CHORDS LE 24/10/2014 À 18:24
La montée du FN depuis des années a révélé une niche populiste  que les Zemmour et Finkielkraut ont su exploiter mieux que d'autres grace au subterfuge  du juif -qu'on-ne-peut-soupçonnner-de-racisme alors que des centaines de torchons semblables ont été publiés dans le silence total.

25/10/2014, 10:20 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SANTAFE 6 CHORDS LE 24/10/2014 À 18:24
C'est vrai que l'avis d'un psychiatre serait intéressant... 

24/10/2014, 18:59 | PAR VINCENT FLEURY
C'est quand même cocasse que quelqu'un comme Zemmour s'alarme de l'état de la virilité française.
24/10/2014, 19:07 | PAR JOËLMARTIN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE VINCENT FLEURY LE 24/10/2014 À 18:59
Il croit peut-être que tout le monde est comme lui ?
25/10/2014, 17:27 | PAR JOËLMARTIN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JOËLMARTIN LE 24/10/2014 À 19:07
Zemmour prône peut-être le retour des Froids de Queue Croix de Feu ?
25/10/2014, 00:58 | PAR DOMINIQUE.SANDRO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE VINCENT FLEURY LE 24/10/2014 À 18:59
Il est vrai qu'il ne transpire pas la testostérone... Serait-ce là l'origine de sa hargne ?
Mais confondre lutte des classes, luttes des sexes, émancipation, libéralisation et nostalgie du "bon vieux temps" tout en refusant le progrès ne ressemble pas à de la hargne mais à de la haute voltige intellectuelle en vue d'orienter les pensées vers la réaction la plus brutale qui soit... J'ai comme l'impression que l'Allemagne et l'Italie de mes origines ont connu ça dans les années 30. Zemmour, zélateur de la Cagoule, sors de ce corps malingre à la calvitie galopante !!!
25/10/2014, 10:23 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE VINCENT FLEURY LE 24/10/2014 À 18:59
Moi, je l'ai entendu bramer qu'un garçon doit être élevé par des hommes et instruit dans "l'art de la guerre" !!! 
Ca m'a rappelé ce pauvre prince Charles, épris de poésie et de jardinage, que son nazi de père a fait élever, à grand coup de baffes, dans des écoles militaires ... 
Même pour les hommes, la société vue par des Zemmour, n'est pas très agréable ! 

24/10/2014, 19:03 | PAR MARCOPOL
Le livre de Zemmour, dans son titre et son sous titre, est une ode à la nation qui serait en déclin à cause des idéologues de 1968.
on peut réfuter cette thèse assez simplement :
24/10/2014, 19:55 | PAR JEAN-PAUL BOURGÈS
Le billet est intéressant et merci de l'avoir écrit; l'individu Eric ZEMMOUR fait partie de ce qu'on aimerait pouvoir effacer d'un coup de torchon ;... mais, hélas, beaucoup de commentaires, y compris parmi ceux qui pensent attaquer Eric ZEMMOUR, ne rehaussent guère le débat et ont dû le faire se réjouir profondément. J'en suis un peu consterné. Je n'aime pas l'abaissement de la France ... mais pas non plus celui d'autres pays ... alors que la "pensée" zemmourienne est, à elle seule, un crash mortel.
Quelle horreur !
25/10/2014, 10:26 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JEAN-PAUL BOURGÈS LE 24/10/2014 À 19:55
L'abaissement de la France est comme la mort d'un grand chêne pourri par les parasites et les champignons saprophytes... 
La France est affaiblie par son oligarchie et la corruption. 
Ce sont les soi-disant "élites" qui sont en train de nous faire crever... 
Les mêmes qui, en 39, ont vendu la France aux nazis. 

24/10/2014, 20:14 | PAR NOELMARCHAL
Au prochain tirage, on change le titre:

                      "La revanche d'un avorton"


24/10/2014, 20:59 | PAR HAMBURGER
Dans les années 1960, dsévissait dans le quartier du faubourg Montmartre un gang de truands voleurs, proxénétes, et j'en passe, formé de quatre frères qui s'appelaient : ZEMMOUR . Que sont leurs fils devenus ?
24/10/2014, 22:09 | PAR VALÉRIE DE SAINT-DO
La meilleure réponse aux éructations beauf de Zemmoru, c'est l'excellent FrançoisMorel qui l'a donnée, ramenant cette ordure à ce qu'il est: un médiocre auteur de beauf de comptoir gueulant sous les écrans les insanités racistes et sexistes que les beaufs guelent tout haut au Café des sports ou dans les poulaillers d'acajou, parce que je pense que son torchon fait nettement plus pâmer les chrétines emperlouzées de la Manif pour tous et les Bouvard et Pécuchet lecteurs du cahier Saumon du Figaro que les ouvriers de St-Dizier, qui n'ont pas 2O euros à mettre dans du PQ.
24/10/2014, 22:40 | PAR DOMINIQUE.SANDRO
Allergique aux enfants, au mariage, aux soldes, au maquillage... Indépendante et autonome, motarde, rockeuse... Suis-je une femme aux yeux de Zeymour ? Clin d'œil
24/10/2014, 22:50 | PAR ANNE MARIE KIEFER EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DOMINIQUE.SANDRO LE 24/10/2014 À 22:40
Pour lui ,vous avez "mauvais genre " ! ;-))))
26/10/2014, 17:34 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DOMINIQUE.SANDRO LE 24/10/2014 À 22:40
Certainement pas!
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
24/10/2014, 23:59 | PAR STÉPHANE TABOURET
Il faut restaurer l'Empire, reconquérir l'Algérie et la Cochinchine, l'Afrique Orientale et Occidentale Française, nos comptoirs chinois, et l'esprit des femmes, dangereusement émancipé depuis mai 1968.
25/10/2014, 00:04 | PAR JMALODDOGNIN
Ce sont les medias qui lui donnent une tribune.Comme dit plus haut.

25/10/2014, 10:30 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JMALODDOGNIN LE 25/10/2014 À 00:04
Le premiers ont été les producteurs de l'émission de Ruquier. Je me souviens avoir abandonné son émission lorsque les 2 affreux sont apparus "Zemmour et Naulleau" et à l'époque, j'avais écrit à la chaîne, que je ne reviendrais que lorsque ils ne seraient plus là. 
Force m'est de constater que ces gens de la télé les ont gardés et je crois même avoir aperçu qu'ils ont une émission à eux... 
Il y a des médiocres à la télé...En pleurs qui tirent la France vers le bas... Par qui sont-ils mandatés ? 



25/10/2014, 11:26 | PAR MYRELINGUES EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LA PARIGOTTE LE 25/10/2014 À 10:30
C'est l' "Audimat"qui nous vaut des zemmouriades ... Les invectives plaisent à un certain public qui s'en repait et c'est tout bon pour la pub ça!
Les annonceurs sont ravis ! Le public restant ? bof ... sans importance que les zemmouriades l'écoeurent . 
Panen et circenses, télé réalité, Zaya, au premier rang, à côté de la ministre en exercice, lors de l'inauguration du Muséee Picasso (?), les nadine moran-la-classe ... et zemmour-le-médiocre , ça Coco c'est la France !
25/10/2014, 13:55 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MYRELINGUES LE 25/10/2014 À 11:26
Faut avouer que l'audimat étant la voix des gens "sensibles" à la publicité, il y a une explication ! 

26/10/2014, 17:40 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MYRELINGUES LE 25/10/2014 À 11:26
Beaucoup de télés appartiennent à de grands groupes et ce sont elles qui ont initié les télé-réalité et autres émissions de décervelage ...Celles qui mettent en scène des querelles  vraies ou fausses par exemple. Comme cela faisait de l'audimat les chaînes publiques ont dû s'y mettre aussi.... Il serait peut-être temps que la lecture critique de la télé fasse partie des programmes scolaires.
25/10/2014, 00:26 | PAR FLABIOMI6
Il manque à Zemmour quelques centimètres sous la toise.  Il est plus petit que beaucoup de femmes.  Il base sa ségrégation notamment sur le sexe, on pourrait la baser sur la taille...  C'est un critère comme un autre.  Dans ce cas, suivant ce critère et sa méthode, il faudrait donc le confiner à la maison, à s'occuper des marmots, à se faire beau (tout un programme !), à se rendre utile à défaut d'être agréable.  Et compléter le tout en permettant à un grand gaillard de plus d'1 mètre 80 de le coincer contre un mur et de lui faire subir les derniers outrages, sans qu'il puisse par la suite porter plainte pour le moindre harcèlement...  "Que les petits, que les femmes se taisent !"
Confiner les petits, c'est peut-être aussi stupide que de liquider d'un geste de la main l'existence, les projets et les aspirations des femmes.
"Ben voyons !", selon son expression !
Et dire que peut-être ce type est marié, voire père de famille...  Ca doit être dingue chez eux !
Et si ça se trouve, il croit à tout ou partie de ce qu'il dit...  C'est hallucinant ! 
26/10/2014, 17:44 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE FLABIOMI6 LE 25/10/2014 À 00:26
Justement, qui sait s'il est marié? Si oui je la plains , peut-être qu'à la maison en fait il file doux , mais j'aurais honte si j'étais elle de l'image qu'il donne des femmes .
25/10/2014, 05:25 | PAR DASHIELL DONELLO
Sa frustration haineuse est telle que cela ne peut être que sa propre histoire, qu’il jette sur autrui.
25/10/2014, 07:41 | PAR RIBELLU62 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DASHIELL DONELLO LE 25/10/2014 À 05:25
J'aurais tendance à penser comme vous, surtout pour ses propos envers les femmes trahissant une frustration certaine.
Sa thèse sur Vichy le ridiculise complètement. Comment un juif algérien a-t-il pu oublier que la première chose qu'a fait Pétain en instaurant le statut des juifs fut d'abolir le décrêt Crémieux qui avait accordé la nationalité française à ses ancêtres?
La tentation de brocarder un tel personnage est  aussi grande que le sont ses thèses outrancières.
Antoine Peillon dans "Corruption", en revenant sur l'affaire Carignon, nous rappelle salutairement que celui qu'il qualifie de commentateur chétif dénonçait déjà la"République des juges". On lisait alors ses imprécations dans des tribunes confettis. Lubie tenace. En 1997, Eric Zemmour publiera un livre inoubliable et haineux, Le Coup d'Etat des juges, dans lequel il décrit le "jeu" des "enveloppes" comme le "coût" normal de la "vie démocratique" . Pourquoi aucun média n'a rappelé ces édifiants écrits? La corruption ne contribue-t-elle pas au pseudo déclin français?
25/10/2014, 08:30 | PAR MICHÈLE SAVORA EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DASHIELL DONELLO LE 25/10/2014 À 05:25
Il me fait penser à Hitler - à son "profil psychologique" .... Et pas très grand lui non plus (ni très blond) !
25/10/2014, 07:36 | PAR BERNARD GENSANE
Sur sa fiche Wikipédia, on lit ceci :
Il passe son enfance à Drancy, résidence Faidherbe, puis son adolescence dans le quartier parisien de Château Rouge. Fils de Roger Zemmour, ambulancier, et de son épouse Lucette, mère au foyer, il dit avoir de l'admiration pour sa mère et sa grand-mère. Son père étant souvent absent, il est en effet élevé par des femmes « qui [lui] ont appris à être un homme ».
1) Drancy : on croit rêver !
2) Faidherbe : un militaire qui en avait et qui a su casser du nègre.
3) Ses parents étaient d'origine très modeste, ce qui explique peut-être son côté jaloux et acâriatre.
4) des femmes "qui lui ont appris à être un homme". Une formulation que je croyais enterrée depuis 150 ans. Cela explique peut-être qu'il ait signé la pétition contre les sanctions qui pourraient frapper les clients des prostituées. Cela explique sûrement son obsession des homos et le fait qu'il voit dans tous les bobos de gauche des femmes qui s'ignorent.
26/10/2014, 17:48 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD GENSANE LE 25/10/2014 À 07:36
" qui lui ont appris à être un homme" : comment? En lui interdisant de faire la vaisselle ou de prendre un balai ? Bon pour ses soeurs , sa mère, sa grand- mère mais un futur homme, pensez donc)
25/10/2014, 07:53 | PAR PIERRE DE MARSEILLE
Bonjour,
Merci pour ce sacrifice que vous avez fait de votre temps, beaucoup plus précieux que cette littérature asinienne, et que vous déchiffrez pour nous cependant.
On en fera pas un cheval de course de ce monsieur.

25/10/2014, 09:17 | PAR BERNARD FANTON
Ce qui m'a le plus inquiété dans cette affaire est de découvrir ce bouquin à 45° juste à côté du receptacle où le buraliste m'a rendu la monnaie de mon journal...
25/10/2014, 09:23 | PAR ACCORD PERDU
la maladie d' al zemmour
25/10/2014, 09:27 | PAR PIERRE ANDRÉ MARTIN
Je suis en train de le lire: il faut continuer à défendre la liberté d'expression !
25/10/2014, 09:48 | PAR PIERRE DE MARSEILLE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE PIERRE ANDRÉ MARTIN LE 25/10/2014 À 09:27
C'est ce que nous faisons ....là
25/10/2014, 10:37 | PAR LA PARIGOTTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE PIERRE ANDRÉ MARTIN LE 25/10/2014 À 09:27
Je suis parfaitement d'accord avec vous. 
Un petit problème dans ce pays : on n'entend plus ou pas du tout le parti communiste, le Front de Gauche, les anti-Europe américaine et libérale (comme Asselineau), les centristes, les chômeurs, les Roms, les fuyards du camp de Sangatte etc, etc ... (vous pouvez rallonger la liste)
Par contre, ce minable haineux est à la Une....
Bizarre, bizarre...


25/10/2014, 09:32 | PAR ZIG&PUCE
Je pense que Zemmour, outre le syndrome du kapo, souffre d'un déficit pénien qui le taraude.
25/10/2014, 10:45 | PAR LA PARIGOTTE
J'ai entendu une nouvelle réjouissante ce matin en me levant : un jeune FN s'est converti à l'Islam... et a été viré du FN !  Rigolant

25/10/2014, 10:52 | PAR VIVIANECANDAS@NOOS.FR
Merci à Martine STORTI qui nous dispense de lire ce best-seller nauséabond. Je partage donc l'article sur Facebook.

25/10/2014, 11:09 | PAR DANIEL FORISSIER
Soyez prudents avec les interprétations psychanalytiques....
Il faut souvent des années de thérapie pour connaître réellement les tenants et aboutissants d'une personnalité. D'autant plus, que celui qui évalue produit lui même ses propres projections sur "l'évalué". Des psy peuvent se contredire à propos d'une même personne, et la trame "gnostique" de ces pseudos sciences reste une production qui commence à dater, produisant chez les soignants, les mêmes dérivent corruptives qui régissent depuis longtemps les sociétés occidentales.
Préférez le principe des ensembles, où un individu n'a d'autre choix que de se positionner en fonction de son vécu, de la place qu'on lui a laissé, des abandons qu'il a subit ou fait subir, des peurs infantiles qui ne disparaissent jamais.
On peu parler de virilité et tout relier à la sexualité, alors que les véritables marqueurs se trouvent dans la petite enfance, et donc, aussi, dans la culture parentale.
Au lieu de parler de virilité, ou d'homosexualité refoulée, essayer d'examiner les registres de l'abandon, et vous pourrez comprendre plein de choses aussi pour vous-même.

25/10/2014, 13:11 | PAR PIERRE DE MARSEILLE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DANIEL FORISSIER LE 25/10/2014 À 11:09
Votre commentaire est pertinent du point de vue de la formation de la personnalité. Pour autant il est nécéssaire de pointer, et c'est ce que fait l'article, les débordements d'une personnalité quand celle-ci se répand en propos conduisant à l'exclusion ou à la domination d'un sexe sur l'autre. De plus pour quelqu'un qui en appelle à l'intélligence, et à la culture (psychanalitique?),  il serait utile qu'il commence à comprendre qui il est, et ce qu'il écrit. Je finirais en me demandant si les éditeurs ne devraient pas réfléchir avant de promouvoir certains livres avec le marketing que l'on voit aujourd'hui. Car enfin qu'a t'il d'intérressant ou de pertinent ce livre sur tout ces sujets abordés içi? Si l'on suit les propos de l'auteur en les poussant à l'extrème pourquoi n'en reviendrions nous pas à l'age de pierre?
25/10/2014, 14:21 | PAR DANIEL FORISSIER EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE PIERRE DE MARSEILLE LE 25/10/2014 À 13:11
C'est a dire qu'on restitue plus à partir des traumas, notamment celui de l'abandon, qu'a partir d'une véritable recherche.
En ce qui concerne Mr Zemmour, je pense que sont sentiment est, qu'a terme, une bonne partie de son système de valeur sera remis en cause par la réalité de ce que vivent beaucoup de ses concitoyens. Il se trompe forcement en pensant que les femmes, sont les responsables de cet abandon de repères, d'autant que cette modification des valeurs est plus due au difficultés de la vie moderne, qu'a une véritable volonté de tout révolutionner. Il me semble que c'est bien cette angoisse le l'abandon qui entre en résonnance avec "la femme", qui est sensée, chez l'homme, representer la securité affective de l'enfant. La femme n'étant plus une source de sécurité, elle n'est donc plus une vraie femme, et alors on peu tout se permettre....c'est probablement ce qui se passe dans ce pavé.
25/10/2014, 15:53 | PAR PORFIRIO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DANIEL FORISSIER LE 25/10/2014 À 14:21
Excellent.
Il y a certainement aussi, du point de vue clinique, une sorte d'ivresse due à la notoriété qui le pousse à entrer dans un registre délirant. Ledit registre étant une compilation des peurs et des angoisses liées aux difficultés que vous mentionnez, il n'est guère surprenant qu'il trouve un large public.
26/10/2014, 12:36 | PAR PIERRE DE MARSEILLE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DANIEL FORISSIER LE 25/10/2014 À 14:21
Vous avez raison, il faut se connaître soit même et, sinon avoir expurger, au moins avoir envisager, la souffrance que l'on porte en nous. Après un travail de cet ordre, nous avons plus de disponibilité pour entrevoir l'autre et sa nécessaire humanité.
25/10/2014, 15:57 | PAR LULUDUCORBU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DANIEL FORISSIER LE 25/10/2014 À 11:09
C'est pathétique, en effet, ce déferlement d'insanités, d'insultes gratuites, et - pourquoi pas- de projections inquiétantes,  sur un auteur dont on se vante de ne pas avoir lu l'ouvrage: chacun s'improvise ici psy de service et y va de sa petite analyse, avec beaucoup d'arrogance et d'auto-satisfaction; bravo Messieurs les sachants: vous réclamez la tolérance - chez les autres-, la haine vous révulse - chez les autres-. Vous êtes-vous regardés écrire? Pour ma part, je ne parlerai pas du livre puisque je viens juste d'en commencer la lecture - oui, je l'ai acheté: j'ai la faiblesse de ne pas crier avec les loups et de chercher à me faire ma propre opinion. Alors à plus tard.
25/10/2014, 16:08 | PAR QUOIQUE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LULUDUCORBU LE 25/10/2014 À 15:57
On sera très intéressés par votre point de vue.
Vous nous direz, par exemple, si la misogynie et les complexes du monsieur sont réels ou fantasmés.
Notez quand même que l'auteur de l'article, qui descend en flammes ce livre, l'a lu, elle.
25/10/2014, 21:00 | PAR LULUDUCORBU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE QUOIQUE LE 25/10/2014 À 16:08
Vous avez parfaitement raison; aussi n'est-elle nullement visée par ces lignes, qui ciblent essentiellement ceux qui renchérissent sans savoir, en ajoutant leur commentaire fielleux, assorti de considérations hors de propos sur la sexualité ou les fantasmes supposés de l'auteur. Je croyais que c'était clair; merci de m'avoir, par votre remarque, permis de bien préciser ce point.
25/10/2014, 23:16 | PAR DANIEL FORISSIER EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LULUDUCORBU LE 25/10/2014 À 15:57
En fait, je ne me regarde pas écrir, car je regarde mon clavier, et je me sert de mon écran pour l'eclairer.
Eh oui, je vis dans ma caisse, une belle BM qui a 20 ans, et pour pas que le plafonier prenne feu, je l'utilise le moin possible.
D'ou, l'ecran qui sert à éclairer le clavier....
Vous me direz, quel rapport avec Mistère Z ?
Hé bien en fait, vous avez peut-être raison, je me suis fait viré par la mère de ma fille, parceque je passais trop de temps
sur médiapart. Alors, vu que maintenant j'ai la paix BMiste , et un petit onduleur de voyage qui charge l'ordi, je doit être
aveuglé , moi aussi, dans mes putains d'analyses........
25/10/2014, 23:21 | PAR DANIEL FORISSIER EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DANIEL FORISSIER LE 25/10/2014 À 23:16
d'ailleur, il y a quelques camions à putes, pas loin de mon ère de stationnement, et la tentation de revenir à des analyses
plus freudiennes, pourait m'envahir moi aussi....Et pour lutter, je me défonce sur les articles de mediapart...
lol.....
26/10/2014, 10:32 | PAR LULUDUCORBU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DANIEL FORISSIER LE 25/10/2014 À 23:16
Le plus drôle, c'est que vous n'étiez, vous, nullement visé par mon commentaire, qui voulait au contraire renchérir sur le 1er des vôtres : " Soyez prudents avec les interprétations psychanalytiques...". Décidément, j'ai dû ëtre bien maladroite pour créer de tels malentendus! Je n'abuse pas davantage de votre temps: je ne voudrais pas, en plus, être responsable d'un feu de plafonnier qui ferait de vous un SDM.Sourire
26/10/2014, 17:57 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LULUDUCORBU LE 26/10/2014 À 10:32
Parce que vous êtes une femme et vous acceptez la vision de la femme de ce monsieur ? femme soumise ou pute , c'est cela que vous envisagez comme statut pour la femme?
26/10/2014, 18:33 | PAR LULUDUCORBU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE AB2229 LE 26/10/2014 À 17:57
Qui a dit que je l'acceptais? Ce n'est assurément pas le cas, et si vous lisez bien, ce n'est pas là l'objet de mes commentaires ; j'attends d'avoir fini le pavé ( 500 pages qd même) pour revenir sur le sujet de ce billet: la haine, la peur ou le mépris des femmes...ou les 3 réunis.
27/10/2014, 08:59 | PAR AB2229 EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LULUDUCORBU LE 26/10/2014 À 18:33
Sa haîne et son mépris des femmes ne sont pas une nouveauté. Elles s'affichaient déjà dans Le Premier sexe ( le seul que j'ai lu). je crois que ce qui fait le buzz cette fois , c'est la réhabilitation de Pétain.
27/10/2014, 19:50 | PAR DANIEL FORISSIER EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LULUDUCORBU LE 26/10/2014 À 10:32
oui j'avais compris, mais peut être que je deconne moi aussi...
25/10/2014, 12:58 | PAR SYAN REY
Qui parle de fessier féminin fait mine d'oublier qu'il existe aussi un fessier masculin.... ce dernier fort plaisant, parfois... n'est ce pas monsieur Zemmour?
25/10/2014, 16:20 | PAR BOUCHARD.FRANCOIS@ORANGE.FR
Le plupart des intervenants feraient bien de demander à leurs parents ou à leurs grands parents s'ils étaient pétainistes en 1940. Les élus du front populaire ont voté massivement les pleins pouvoirs à Pétain. Cet antifacisme de bazard de notre oligarchie est une vaste blague. Combien de nos chers élus ont assisté aux obsèques de Roland de la Poype compagnon de la libération et héros de l'union soviétique . Aucun. Alors allez vous faire foutre.
25/10/2014, 17:04 | PAR LOUISE ROBERT
Il est en phase avec la bande de célibataires grincheux réunis récemment à Rome qui n'ont pas été capables, en 2014, de décider que les divorcés aient les mêmes droits que les autres catholiques, ni évidemment de réviser la doctrine sur l'homosexualité, ni sur le mariage des prêtres, ni sur ... ni sur rien qui ait un lien avec le mépris ancestral de l'Eglise pour les femmes et la sexualité.
Et c'est à ce sinistre personnage que le site de l'obs a osé comparer Filoche.
25/10/2014, 17:45 | PAR TRIPLE 07
"Il y a des livres qui font du bruit... et d'autres qui imposent le silence !"
( je ne sais plus de qui est cette citation)
25/10/2014, 19:07 | PAR C. ALLANIC
Je connaissais à peine le nom de ce Zemmour avant la sortie de ce livre fracassant (il faut dire que j'habite à l'étranger, ce qui tempère certains engouements bizarres). Je n'ai bien évidemment aucune envie de lire ce machin, mais je vous remercie de l'avoir fait pour nous et d'avoir pris la peine de démonter systématiquement sa misogynie et son antiféminisme sinistre. Cela me permettra de savoir au moins à quoi se réfèrent les gens qui le prennent comme modèle!
CE COMMENTAIRE A ÉTÉ DÉPUBLIÉ PAR SON AUTEUR.
25/10/2014, 21:23 | PAR MICHÈLE SAVORA
Réponse à LULUDUCORBU
« C’est pathétique  en effet… » - qui a dit que ces commentaires étaient  « pathétiques » ? Pourquoi les juger pathétiques d’ailleurs ? (n’y aurait-il pas comme de la « projection » là-dessous …. ?) On nous a seulement conseillé la prudence, ce que je trouve de fait très bienvenu.
Mais par ailleurs, ce que je constate en ressentant la tonalité de beaucoup de commentaires, c’est que le registre sur lequel ils sont exprimés a été provoqué par E. ZEMMOUR lui-même, qui a placé son livre sur le seul mode du réquisitoire …..
martinestorti                                                                                                          « Mais c’est l’ensemble, le systématisme du réquisitoire qui fait problème, tout se passant en effet comme si les nombreux responsables énoncés ci-dessus étaient les multiples composantes d’un vaste complot visant à détruire la France…. » 
Alors il est normal que les soupçonné(e)s et les accusé(e)s répondent sur le même registre. Il est impossible de répondre avec les armes de la raison à des déclarations péremptoires, des anathèmes  et des affirmations plus ou moins révisionnistes.
En revanche l’article en forme de fiche de lecture que nous a adressé marinestorti répond à tous les critères d’une critique intelligente, claire, fondée sur des constats.  
Comme l’a dit quelqu’un, sa fiche de lecture nous épargne d’acheter un bouquin de plus de 500 pages de « pensée», au risque de terminer la lecture au bout de quelques lignes, ou quelques pages. Personnellement je serais incapable de l’ingurgiter, lire n’est pas ma profession et je dois être réellement intéressée pour lire un livre quel qu’il soit - je compte sur les doigts (des 2 mains peut-être) -  les auteurs à qui j’accorderai 500 pages d’attention et de concentration).
Ce qui m’amène à des  questions à tiroirs, dont les réponses m’intéressent profondément.    Avoir lu tous ces commentaires qui m’intéressent me fait me demander : - qui est réellement intéressé par la lecture de  ce livre ? pourquoi ? - qui achète ce livre et pourquoi ? - qui ne veut pas  le lire, pourquoi  ?   - qui ne veut pas l’acheter, et pourquoi ?
Je me passionne pour cette enquête, pas pour le « cas » Zemmour …


26/10/2014, 10:43 | PAR LULUDUCORBU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MICHÈLE SAVORA LE 25/10/2014 À 21:23
Décidément, on dirait que j'ai tout faux... Je souhaitais seulement renchérir sur le commentaire de Daniel Forissier ( 25-10, 11h09 - il me semble que c'est écrit...) qui appelle les commentateurs à la prudence et à plus de raison dans leurs prétendues analyses psychanalytiques. C'est tout. Et pour moi, je persiste et signe, pathétique, en effet, ce défoulement qui place ces médiapartistes au même niveau de bassesse que celui qu'ils prétendent dénoncer chez l'auteur.
27/10/2014, 19:53 | PAR DANIEL FORISSIER EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LULUDUCORBU LE 26/10/2014 À 10:43
vous inquietez pas , c'est plus un jeu qu'autre chose...
26/10/2014, 02:29 | PAR HENRI BOSCH
c'est beaucoup trop d'honneur que vous faites à ce folliculaire douteux ; en réalité , fin psychologue et connaissant les travers de beaucoup( trop ) de nos concitoyens , ils flatte leurs phantasmes : xénophobie, racisme, islamophobie ... et encaisse de fabuleux droits d'auteur ; plus on parle de lui, plus il s'enrichit . Si j'ose dire , il nique le plus grand nombre de ceux qui achètent ses ouvrages et se régalent de ses vomissures !
26/10/2014, 08:35 | PAR PIERRE DE MARSEILLE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HENRI BOSCH LE 26/10/2014 À 02:29
C'est une éventualité Qui ne m'a pas échappée
26/10/2014, 09:07 | PAR MICHÈLE SAVORA EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE HENRI BOSCH LE 26/10/2014 À 02:29
Par les temps qui ont commencé, et qui courent, ce genre de "littérature" risque de se multiplier, même si les productions seront moins médiatisées (notoriété de l'auteur ...). Faut-il en parler, les ignorer, réagir ? la question se posait déjà avec les vomissures de M. LE PEN - Que faire ? Je suis inquiète.
29/10/2014, 10:09 | PAR HENRI BOSCH EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MICHÈLE SAVORA LE 26/10/2014 À 09:07
que faire : parler le moins possible de ces illuminés ; ce boycott .... les laisseraient sans voix ( dans toutes les acceptions du terme ) et sans ressources financières ! entre parenthèses , si ON  avait moins fait de buzz à propos du foulard que par coutume les femmes d'Orient ( dont les yézidis et les chrétiennes ) portent , si on en avait pas fait le " foulard islamique " , marqué d'opprobre obligatoirement ) ... je suis persuadé qu'on en aurait vu de moins en moins ; l'imbécile schizophrénie des anti-voile en en fait le succès , par effet de protestation de la part des stigmatisées .
26/10/2014, 14:49 | PAR ESPESSET
Je suis en train de lire le livre d’Éric Zemmour et donc je réserve, logiquement mon opinion…
Par contre une lecture rapide des commentaires  ici publiés est instructive, avec de plus les commentaires des commentaires ! de ceux nombreux, semble t-il,  qui n’ont pas lu le livre , et même le revendiquent  car ils en ont entendu causé…
Quelques citations de ces avis sur Zemmour « 
(morvandiaux) : je n'ai pas lu, ne pas parler du Tartuffe des médias …; (bernard bigenwaid) : Je ne l'ai pas lu et ne le lirai pas …;
(asclepiosO9) : Zemmour est à plaindre... et l'idée, développée …ne lui permet sans doute que d'échapper à ses propres pulsions suicidaires.(claude buhot) :Zemmour impuissant ou homosexuel refoulé ? …  Ce type a un gros problème …;
(martineRousset) : Je n'ai pas lu le livre et n'ai guère l'intention de le faire mais ... ;
(la parigote) : homosexuel refoulé ?) ;
(annie lascorne) : Je n'ai pas lu le livre et n'ai guère l'intention de le faire mais, ce pauvre type n'existe que parce qu'on en parle. Un lourd silence méprisant, le ferait rentrer dans l'obscurité des égouts dont il n'aurait jamais du sortir. 1er et dernier commentaire sur ce triste sire qui respire la frustration la plus crasse à plein nez. ;
(patoune) : Pas envie ni de le lire, ni de l'écouter...ni de le voir.;(maxoto) : Pauvre Zemmour. Lui qui se rêve toutes les nuits grand blond aux yeux bleus, genre aryen-Reich-de-mille-ans, il se réveille le matin métèque rabougri ;
(monica m ) : Je n'ai pas lu Zemmour, mais ce mais ce qu'en rapporte Martine Storti c’ est un attrape-tout de tous les poncifs réacs … : (nasso) : Pauvre CON ce ZEMMOUR!... ;
(anne marie kiefer) : Je ne sais pas si le livre actuel est du même tonneau mais il est clair que ce monsieur est du genre" c'était mieux avant , "quand il était petit , dans son milieu d'origine juive , algérienne , pied noir des années 50 …..
(mohamed aissa) : Zemmour, c'est l'histoire d'un bougnoule juif  très complexé  qui se venge comme supplétif, à but lucratif, de la bêtise ordinaire…. ;
( am31) : Je n'ai pas lu le livre et aucune raison de le faire…. ;
(philippe feat) ; alors il n'y a qu'une seule réponse: LE MEPRIS...! ; (santafe 6) : Lorsqu'il ne sera plus de ce monde, il faudra inspecter attentivement le contenu de sa boite crâniennes (y a un truc qui cloche) et pourquoi pas mesurer sa zigounette pour peut-être enfin découvrir le pot aux roses ;
(dominique sandro) : Il est vrai qu'il ne transpire pas la testostérone.. Zemmour, zélateur de la Cagoule, sors de ce corps malingre à la calvitie galopante !!!. ;
(jean bourges ) : l'individu Eric ZEMMOUR fait partie de ce qu'on aimerait pouvoir effacer d'un coup de torchon… ;
(fabiomi6) : Il manque à Zemmour quelques centimètres sous la toise….  Et compléter le tout en permettant à un grand gaillard de plus d'1 mètre 80 de le coincer contre un mur et de lui faire subir les derniers outrages, sans qu'il puisse par la suite porter plainte pour le moindre harcèlement.. ;
(michele savora) : Il me fait penser à Hitler - à son "profil psychologique" .... Et pas très grand lui non plus ,ni très blond… ;
(la parigote ) : Par contre, ce minable haineux est à la Une.... ; (zig&puce) : Je pense que Zemmour, outre le syndrome du kapo, souffre d'un déficit pénien qui le taraude. ;
(henri bosch) : c'est beaucoup trop d'honneur que vous faites à ce folliculaire douteux ….Si j'ose dire , il nique le plus grand nombre de ceux qui achètent ses ouvrages et se régalent de ses vomissures !
LE FOND ET LA FORME DE CES CRITIQUES SE PASSENT  DE COMMENTAIRE
26/10/2014, 15:18 | PAR MICHÈLE SAVORA EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ESPESSET LE 26/10/2014 À 14:49
Est-il nécessaire d'avoir lu "Mein Kampf" pour comprendre les idées diffusées par Hitler et s'en faire une opinion ?
27/10/2014, 11:56 | PAR JACQUES BOLO EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MICHÈLE SAVORA LE 26/10/2014 À 15:18
Le cas Zemmour est plus simple. On connaît ses idées parce que ça fait plus de 10 ans qu'il les expose à la télé.
Sinon, il faudrait évidemment le lire. Mais dire qu'il faut lire (acheter) le livre pour connaître ses idées est tout simplement faux. De plus, les gens ne parlent pas de rien, mais des extraits, en particulier sur Pétain (qui est une nouveauté dans son discours).
Par contre, les critiques ad personam en forme de psychanalyse sauvage (au mieux pour expliquer l'origine de ses idées) n'ont aucune valeur (parce que d'autres avec le même parcours n'ont pas forcément les mêmes). C'est une mauvaise habitude, soit comme version moderne de la rhétorique dénigrante classique, soit comme charge contre les sociaux traîtres des staliniens.
27/10/2014, 12:02 | PAR KAZE TACHINU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ESPESSET LE 26/10/2014 À 14:49
Faut-il que vous l'aimiez !
Pour tant le recensiez,
Et l'encensiez ! Innocent 
27/10/2014, 12:09 | PAR THIERRY DE PONTCHARRA EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE KAZE TACHINU LE 27/10/2014 À 12:02
je partage ton point de vueSourire
27/10/2014, 13:22 | PAR JULIE GUITARE
Zemmour a affiché très progressivement ses opinions réacs, de plus en plus nauséabondes de petit mâle frustré. Il a vu qu'il avait une clientèle pour ça. Il a poussé le bouchon.
Le chroniqueur le plus tue l'amour possible.
Il y a bien une clientèle.
27/10/2014, 20:26 | PAR DANIEL FORISSIER
N'oubliez pas qu'il y a plusieurs façons d'envisager l'avenir. être réac s'est pas forcément hypothéquer le progrès, ou du moins l'évolution des mœurs.
Tout le monde sait que le bolchévisme a provoqué de grandes souffrances, et les conservateurs de l'époque étaient blindés aux neuroleptiques, dans des camps de rééducation.
Que reste t-il du bolchévisme ?
Faites gaffe à ce que vos ardeurs libertaires ne débouchent pas sur un flicage de la pensée des autres, avec pour seule chute, à terme, la constatation amère que vos convictions soient abandonnées de tous, plus tard, parce que trop sociale-destructrices....
28/10/2014, 08:17 | PAR LULUDUCORBU EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE DANIEL FORISSIER LE 27/10/2014 À 20:26
Mais le "flicage de la pensée des autres", il y a bien longtemps qu'il est à l'oeuvre en France! Allez, faisons bondir la bien-pensance MDPartiste: c'est dans ...Zemmour! Loi Pleven, mère de toutes les censures (dans les 200 premières pages, puisque je n'en suis que là. Eh non, je ne lis pas vite, parce que je ne lis pas que ça et qu'il y a aussi bien d'autres choses intéressantes - ou pas- à faire). Bonne journée.
28/10/2014, 08:41 | PAR PASSIFOU
Zemmour n'est pas, en soi, un monstre, c'est un idéaliste, polémiste, réactionnaire.
On a l'impression de le découvrir, alors qu'il surfait sur la vague sarkozyste, le peu de cheveux qui lui restent dans le vent, avec la rose, qu'il mâchonnait entre les dents. La rose et la gauche en général, dont il a fait des petits bouts de toutes les bonnes idées.
Déjà, il annonçait la couleur.
On a onc raison de le contrer, sa méthode, c'est idées courtes et sommaires, sur fond de mentalité qui ne peut pas évoluer, cependant, il pose des balises à sa non-pensée, il fait des analyses objectives, selon lui, de la situation, en tire des conclusions fausses, mais nous, nous devrions en profiter pour nous interroger sur la conscience de gauche et ses limites. Elles sont significatives.
Parce qu'il reste un fait incontournable et qui nous intéresse celui-là:
Comment a-t-on pu laisser s'installer à la tête du Ps une telle équipe de goujats?
Et comment peuvent-ils encore tenir aujourd'hui?
Ce sont les idées qu'ils affichaient qui les ont portés où ils sont, celles qu'ils renient aujourd'hui, en démontrant qu'ils partagent à mille pour cent le fond d'idées zemmourien, ne serait-ce que par leur comportement, si l'on arrete de se faire embrouiller par les discours.
Il reste beaucoup à dire sur le sujet, nous aurions dû avoir une femme présidente, en 2007, elle n'était pas parfaite, loin de là, mais en rapport de Sarkozy et de Hollande, on pouvait tenter le coup.
Et c'est le sexisme au Ps, en même temps que la puissance Zemmour, dans les éditoriaux, avec cele de ses semblables qui l'ont massacrée.
Aujourd'hui, tout le monde s'en satisfait. Et elle sert déjà de totem du mal, pour tous les clampins qui n'osent pas chercher des noises aux vrais diables.