Pages

mouvement des femmes Iraniennes

mouvement des femmes Iraniennes

Wednesday, May 14, 2014

les photos de 13 Mai. 200 écoliers Nigérian otages d'intégrisme

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152475728459612&type=1&l=3f33f5837d

dommagr

Traduit de l’anglais
                (envoyé le 12 mai 2005 en réponse à notre Rapport quadriennal
en tant qu’ONG à l’ECOSOC)

Le Comité des ONG a considéré le rapport quadriennal soumis par la Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes pour la période 2000 – 2003 et souhaite attire votre attention au point suivant:

Concernant la reference de votre organisation aux voiles des femmes comme “article de vêtement discriminatoire”, nous vous prions de bien vouloir noter le droit de chacun-e de pratiquer librement sa religion. Donc, le port de voiles par des Musulmanes doit être vu de cette perspective.

Nous vous prions de bien vouloir indiquer votre compréhension de ce concept par écrit et d’accompagner votre note avec une version corrigée de votre rapport quadriennal. Nous vous prions de répondre immédiatement afin que le Comité puisse inclure ses considérations de votre rapport avant la fin de sa session actuelle.

                                                                               Bien sincèrement,
                                                                               E. Joyce Buchanan
                                                                               DESA Section ONG
                                                                               Email Buchanan@un.org

Notre réponse fut immediate, comme demandée.

                                                                               Le 16 mai 2005

Madame Buchanan,

          Nous avons reçu votre message faxé au nom du Comité et avons beaucoup de mal à comprendre. L’unique référence au voile islamique dans notre rapport concernait Mme. Mary Robinson. Le Comité prétend-il que Mme. Robinson a le droit de porter un voile dicté par cette religion ? A notre connaissance certaine, Mme. Robinson est une Catholique romaine, et il est donc impossible de prétendre que c’est son droit “de pratiquer librement sa religion” en portant un voile islamique.
          Notre référence à cet article de vêtement comme discriminatoire est une citation des lettres reçues d’organisations musulmanes à cette époque (2001) concernant Mme. Robinson. Notre mission et notre devoir nous obligent à une solidarité avec ces femmes, comme avec toutes les femmes partout et de toutes religions qui protestent, nullement contre leurs religions, mais contre les diktats de ces éléments extrémistes qui prétendent représenter leurs religions.

          Ci-dessous les extraits pertinents des versions anglaises et françaises de notre Rapport. [Je vous épargne l’anglais.]
          “Le 31 mai à Genève deux déléguées ont rencontré Mary Robinson, Haute Commissaire pour les Droits Humains de l’ONU pour protester contre son port du voile islamique à la Conférence Préparatoire de l’Asie-Pacifique  pour la Conférence Mondiale Contre le Racisme. Des ONG courageuses y avaient refusé de porter ce voile discriminatoire et avaient exprimé leur émotion à la C.L.E.F. et aux médias sur ce manque de solidarité.”

Il n’est pas en notre pouvoir de changer le contenu des messages reçus à cette époque ni de défendre le droit de Mme. Robinson de pratiquer une religion qui n’est pas la sienne.

                                                                     Bien respectueusement,

                                                                     Bernice Dubois, Secrétaire Générale


Tuesday, May 13, 2014

Féministes Pour une Europe Solidaire



Féministes Pour une Europe Solidaire
Réponse de FPES au questionnaire de la Fédération Humaniste Européenne.
Nous vous remercions d'avoir pris l'initiative d'adresser un questionnaire portant sur un thème majeur : la défense de lÉtat de droit et la laïcité en Europe.
Sachez que la liste « Féministe pour une Europe Solidaire », s'est clairement positionnée en faveur de ces principes en affirmant sa volonté de défendre et construire l'Europe de l'égalité face à la montée des conservatismes inspirés notamment par des idéologies religieuses.
Dès le lancement de notre liste, le principe de laïcité a été inscrit dans notre programme et a fait l'objet de deux fiches que vous trouverez ci-jointes. :
Notre programme vise trois axes principaux : (1) une Europe qui garantisse la liberté de disposer de son corps, (y compris l'accès libre à l'avortement) en linscrivant dans la Charte Européenne des droits fondamentaux et en reconnaissant la laïcité comme principe émancipateur, (2) une Europe qui garantisse lemploi décent, le salaire égal pour un travail égal et la protection sociale ( notamment par la protection des  services publics contre les effets de laustérité budgétaire et un cadre européen de protection contre le développement des salarié-e-s pauvres, principalement des femmes),(3) une Europe qui lutte activement contre les violences faites aux femmes quel que soit leur âge (harcèlement sexiste à lécole, violences au sein du couple, dans l'entreprise, violences dans l'espace public, violences prostitutionnelles,...)

Nous considérons que le respect des droits de la personne doit primer sur toute autre revendication qu'elle soit religieuse, culturelle ou traditionnelle. La base de notre argumentation est la résolution de l 'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe(N° 1464 (2005), qui exhorte les États à :« protéger pleinement toutes les femmes vivant sur leur territoire contre toute violation de leurs droits fondée sur ou attribuée à la religion (...) ».

En conclusion, nous nous engageons, si nous sommes élu-e-s, à défendre les différentes revendications que vous présentez dans votre texte (laïcité des lois et des institutions européennes, défense de lÉtat de droit, de la démocratie, et des droits de l'Homme, politique de recherche,et enfin relations extérieures)

Feminists for Solidarity in Europe
FFES Replies to the European Humanist Federations Questionnaire
Thank you for having sent out a questionnaire on a major issue: supporting the Rule of Law and Secularism in Europe.

Please be aware that the Feminists for a Europe in Solidarity list is clearly in favour of these principles, having asserted its will to support and built an egalitarian Europe against the rise of conservatisms, particularly those inspired by religious ideologies.

From the start, the principle of secularism was inscribed in our program and is the object of two notes you will find attached:

Our program has three principal axes: (1) A Europe that will guarantee the freedom to dispose of ones body (including free access to abortion) by writing this into the European Charter of Fundamental Freedoms and by recognising secularism as an emancipating principle, (2) A Europe that guarantees decent employment, equal wages for equal work and social protection (particularly by public services protecting people against the effects of budget austerity and a European framework of protection against encouraging impoverished employees, primarily women), (3) a Europe that actively combats violence against women, whatever their age (sexual harassment in schools, violence practiced by partners in the home, by anyone in the work place, in public, the violence of prostitution,…).

We consider that respect for individual rights must precede all other claims, whether these be religious, cultural or traditional. We base our argument on the resolution of the Parliamentary Assembly of the Council of Europe (N° 2464, 2005), exhorting States to: fully protect all women living in their territory against any violation of their rights based on, or attributed to, religion (…).

To conclude, we are committed, if elected, to defend the various claims you present in your text (legal secularism and European institutional secularism, defence of the Rule of Law, of democracy, and of Human Rights, policy in favour of fundamental scientific research and in line with your own specifications concerning foreign relations).



Sunday, May 04, 2014