Pages

mouvement des femmes Iraniennes

mouvement des femmes Iraniennes

Tuesday, May 12, 2015

IRAN

Iran : les femmes toujours interdites de stades

WUNRN (01.05.2015) - Suite à l’annonce du maintien de l’interdiction faite aux femmes en Iran d’entrer dans les stades, deux iman s ont appelé vendredi les Iraniens à respecter « les valeurs religieuses et révolutionnaires » dans leur vie de tous les jours. »
L’idée de laisser les femmes accéder aux stades pour regarder les matchs a de nombreuses conséquences sociales immorales et négatives », a déclaré vendredi 17 avril, Hassan Mosleh pendant son sermon dans la province de Borazjan, Bushehr
Un autre iman s’exprimant vendredi, en écho aux commentaires de Mosleh, a indiqué que les femmes iraniennes ne sont pas intéressées par un tel comportement immoral. «  Ceux qui soutiennent cette idée ont malheureusement perdu le sens de ce qui est droit et juste » a déclaré Ali Rahdoust à Delvar, dans la partie sud de la province. «  Ils s’imaginent que la dignité et la virtuosité (sic) de nos filles et de nos femmes a quelque chose à voir avec aller dans des stades, alors que la majorité de nos femmes est chaste et noble et éprouve de la répulsion pour de tels comportements ».
Des femmes et des hommes assis les uns à côté des autres regardant les matchs cela détruirait les valeurs religieuses et révolutionnaires », a dit Mosleh, propos rapportés par le Persian Gulf Website
Au début du mois d’avril, le Directeur de l’Information et des Affaires Internationales au Ministère de l’Intérieur avait contredit des déclarations faites par le Ministre des Sports, selon lequel le gouvernement allait modifier la loi interdisant aux femmes d’assister aux matchs dans les stades. Abdolhamid Ahmadi avait indiqué que des changements étaient en vue.
La question avait été très commentée dans les médias en Iran et au niveau international, avec notamment une attention particulière portée au cas de Ghoncheh Ghavami, cette jeune femmes qui avait été emprisonnée pendant cinq mois pour avoir tenté d’assister à un match de volley à Téhéran.
Selon Rahdoust, ceux qui demandent que les femmes soient autorisés à voir des matchs dans les stades devraient orienter leur demandes vers d’autres objectifs: « Il est préférable que ceux qui soutiennent des telles idées défendent des sujets moins problématiques tels que la présence de femmes dans les universités pour se préparer à avoir de meilleurs qualifications scientifiques » a-t-il déclaré.
Il vaut mieux être préoccupé et concerné par le chômage des femmes ou le taux croissant de divorces dans la société ».

Version originale en anglais 
IRAN: WOMEN STILL BANNED FROM SPORTS STADIUMS

WUNRN (01.05.2015) - Following the announcement that the ban against women in stadiums would stay intact, two Friday imams have called for Iranians to pursue «religious and revolutionary values" in their daily lives.
"The idea of letting women to go to sport stadiums to watch matches has many immoral and negative social consequences," said Hassan Mosleh during his sermon in Borazjan, Bushehr province, on Friday, 17 April.
Another Friday Imam echoed Mosleh's comments, saying most Iranian women were not interested in such immoral behavior. "Those who support this idea have unfortunately lost the right and straight path," said Ali Rahdoust, Friday imam in Delvar, in the southern part of the province. "They imagine that the dignity and virtuosity of our girls and women is about going to sport stadiums, while the majority of our women are chaste and noble and are repulsed by such conduct."
"Men and women sitting next to each other to watch matches will destroy religious and revolutionary values," Mosleh said, as reported by Persian Gulf Website.
At the beginning of April, the Director of Information and International Affairs at the Ministry of Interior contradicted earlier statements by the Minister of Sport, who had said the government was reviewing the law prohibiting women from watching sports in stadiums. Abdolhamid Ahmadi had said that changes were likely to be implemented.
The issue has been widely covered in the Iranian and international media, with particular attention being paid to the case of Ghoncheh Ghavami, who was jailed for five months for trying to attend a volleyball match in Tehran.
Rahdoust said those calling for women to be allowed to watch sport in stadiums should shift their focus. "It is better for those who support such ideas to defend the less problematic idea of women getting into universities and prepare the grounds for them to achieve higher scientific qualifications," he said.
"It's better to be worried and concerned about women's unemployment or the increasing rate of divorce in society." 




Post a Comment